Cela vous intéressera aussi

Le sèche-cheveux désigne un appareil électromécanique qui a été inventé pour permettre de sécher, à l'aide de la diffusiondiffusion d'un airair chaud ou froid, les cheveux de façon plus rapide qu'à l'air libre.

  • Inventé en 1926 par Léon Thouillet

Invention et principe du sèche-cheveux

L'invention du modèle manuel du sèche-cheveux remonte à l'année 1926, par Léon Thouillet. Elle s'inspire en réalité d'autres procédés mis en avant dans les années précédentes pour permettre de sécher rapidement les cheveux. Le Français Alexandre Godefroy avait ainsi déjà tenté d'obtenir un séchage rapide des cheveux en 1886, en reliant la chaleurchaleur d'une cuisinière à gazgaz à une sorte de bonnet placé au-dessus de la tête. Mais c'est bien l'ingénieur Léon Thouillet qui développa le sèche-cheveux tel qu'il est défini aujourd'hui.

L'appareil repose sur l'effet Jouleeffet Joule, avec un mécanisme composé d'une hélice qui aspire l'air d'un côté pour le renvoyer de l'autre, en passant entre les deux par de fins fils électriquesfils électriques qui se comportent comme des résistancesrésistances chauffantes et permettent de chauffer l'air transporté. L'air ainsi transformé permet d'évaporer plus rapidement l'eau présente sur les cheveux.

Utilisation du sèche-cheveux

Bien que sa fabrication réponde à d'importantes normes de sécurité, le sèche-cheveux reste un appareil électrique majoritairement utilisé dans la salle de bains, pourtant considérée comme une zone à risques. Il est vivement recommandé de l'utiliser à distance raisonnable d'une source d'eau, et de ne jamais s'en servir en cas d'orageorage. Enfin, l'entrée ou la sortie de l'air de cet appareil ne doit jamais être obstruée pour éviter un échauffement de ses composants.