En France, une norme impose l’obligation de relier une prise de terre à toutes les prises et les interrupteurs d’une maison afin d’assurer la sécurité de ses habitants. © ronstik, Fotolia

Maison

Prise de terre

DéfinitionClassé sous :Maison , Prise de terre , installation électrique

On appelle prise de terre, un élément conducteur -- une électrode (piquet enfoncé verticalement en profondeur, câble enterré, feuillard) faite d'un métal qui ne craint pas la corrosion : le cuivre, l'acier ou l'aluminium -- directement enfoui dans le sol et permettant d'écouler les courants de défaut vers la terre. En France, il est aujourd'hui obligatoire de relier une prise de terre à toutes les prises et tous les interrupteurs de toutes les pièces de la maison. La prise de terre est directement reliée au tableau électrique par des fils de couleur rayée jaune et vert. Elle constitue l'extrémité du circuit de mise à la terre d'une maison.

Rappelons que dans une maison, l'électricité circule dans l'installation électrique pour alimenter l'ensemble des appareils électroménagers. Elle entre ainsi par un conducteur de phase et ressort par un conducteur neutre. Idéalement, il devrait ressortir de la maison autant d'électricité qu'il y est entré. Mais parfois, des différences se font. Et elles sont le résultat de défauts -- lorsque les câbles d'alimentation sont dénudés, par exemple -- qui peuvent apparaître sur les conducteurs ou sur les appareils.

La prise de terre est, avec les fusibles et le dispositif différentiel, l’un des éléments qui permettent d’éviter les risques électriques dans une maison. © pixelkorn, Fotolia

Une prise de terre pour protéger les personnes

Si un habitant de la maison vient à entrer en contact avec un pareil défaut, il y a risque d'électrisation ou d'électrocution. Mais si l'installation est bien équipée d'une prise de terre, l'électricité pourra emprunter ce conducteur afin de rejoindre la terre. C'est ainsi que la prise de terre permet de protéger aussi bien les biens que les personnes des courants que les électriciens appellent courants de fuite. L'interrupteur différentiel, quant à lui, intervient après la prise de terre, en coupant le courant lorsqu'il détecte une fuite vers la terre.

Notez que la résistance de la prise de terre doit être la plus basse possible et au moins inférieur à 100 ohms. Or le gel et la sécheresse, notamment, influent sur cette résistance. Mieux vaut donc installer la prise de terre dans un endroit abrité des intempéries.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi