Le disjoncteur protège les personnes contre une électrocution et les appareils ménagers contre une surintensité. @ Bru-nO, Pixabay

Maison

Disjoncteur

DéfinitionClassé sous :électricité , disjoncteur , disjoncteur différentiel

Un disjoncteur est un dispositif présent dans n'importe quelle habitation ou immeuble de bureau, chargé de couper le courant en cas de court-circuit ou de surintensité. Placé au bout du tableau électrique, il est le point d'arrivée et de sortie de tous les fils électriques alimentant les prises et interrupteurs de la maison.

Le disjoncteur électrique général

Le disjoncteur électrique général n'a pas pour objectif premier la sécurité des personnes, mais de surveiller si la consommation de l'habitation est cohérente par rapport à la puissance souscrite. Si trop d'appareils sont en marche simultanément, celle-ci peut être dépassée et le disjoncteur entraîne alors une coupure générale, ou juste la coupure d'une zone de l'habitation en cas de disjoncteur divisionnaire.

Le disjoncteur différentiel

Le disjoncteur électrique différentiel combine un interrupteur différentiel et un disjoncteur. L'interrupteur différentiel, qui mesure la différence entre la quantité de courant qui passe dans le fil à l'aller et dans l'autre fil au retour, sert à interrompre le courant lorsqu'il détecte une fuite synonyme de danger. Il protège donc les personnes, qui pourraient s'électrocuter en manipulant un appareil défectueux. Le disjoncteur protège lui les appareils électroménagers contre une surcharge électrique, qui pourraient voir leur résistance griller (à cause par exemple d'un faux contact ou d'un court-circuit).

Sur cette image de disjoncteur magnétothermique, on distingue la bilame de la partie thermique (sur lequel est accroché la tresse en cuivre) et la bobine de la partie magnétique. © CC By rezemika

Le fonctionnement du disjoncteur

Dans un circuit électrique, chaque élément est prévu pour supporter une intensité déterminée. En cas de dépassement, les conducteurs s'échauffent et peuvent provoquer un incendie. Dans les anciennes habitations, ce sont les fusibles qui ont pour rôle de couper l'alimentation électrique en cas de surintensité. En grillant, celui-ci interrompt le passage du courant, ce qui oblige à le remplacer après chaque problème.

Le disjoncteur électrique a lui l'avantage d'être réarmable, c'est-à-dire qu'il suffit de le remettre en position « on » pour rétablir le courant, sans qu'il n'ait subi aucun dommage. Il fonctionne avec une bobine qui crée un champ magnétique pour ouvrir les contacts du disjoncteur en cas de surintensité. Le disjoncteur comprend aussi un mécanisme thermique, où un bilame en métal se déforme progressivement quand la chaleur augmente et finit par provoquer l'ouverture du circuit. Le disjoncteur peut en outre être actionné manuellement en le mettant en position « off », pour éviter de s'électrocuter quand on doit installer une prise de courant, par exemple.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi