Cette maison « tous conforts », isolée par l’extérieur, allie basse consommation et énergie positive. Son réseau de canalisations enterrées, sur le principe du puits climatique, agit comme un régulateur naturel de température. Elle bénéficie en plus d’importants apports solaires, grâce à grandes surfaces vitrées à haut rendement. © Saint-Gobain

Maison

Bepos

DéfinitionClassé sous :Bâtiment , construction de maison , Thermique

L'acronyme Bepos signifie « bâtiment à énergie positive ». C'est-à-dire une construction qui produit plus d'énergie, électrique ou thermique, qu'elle n'en consomme pour son fonctionnement.

La RT 2012 (Réglementation thermique), via les bâtiments BBC (Bâtiment basse consommation), a permis de diviser par trois la consommation énergétique dans la construction neuve par rapport à la réglementation thermique précédente (RT 2005/2007). Le Bepos représente la prochaine étape. Un objectif fixé à l'horizon 2020 par les administrations française et européenne.

Une définition réglementaire à préciser

L'article 4 de la loi de programmation du 3 août 2009 (dite Grenelle) fixe le but à atteindre pour toutes les constructions faisant l'objet d'une demande de permis de construire à compter de la fin 2020. Les bâtiments devront présenter, sauf exception, une consommation d'énergie primaire inférieure à la quantité d'énergie renouvelable produite. Cela passe, notamment, par l'amélioration des performances thermiques de l'enveloppe, par l'utilisation du bois énergie, par un effort de production locale d'énergies renouvelables (centrales biomasse, réseaux de chaleur...). De son côté, la Directive européenne 2010/31/UE du 19 mai 2010 prévoit que d'ici au 31 décembre 2020 les États membres veillent à ce que les nouveaux bâtiments soient à consommation d'énergie quasi nulle.

Tout cela manque encore de précision, comme le confirme l'Ademe. Dans la dernière mise à jour disponible sur le sujet (datée du 24 mars 2017), il est dit : « Pour l'heure, il n'existe pas encore de définition réglementaire des Bepos. Les caractéristiques et les exigences attendues restent encore à fixer ». Mais on y travaille (voir les propositions du Plan Bâtiment durable).

Le label E+C- a été créé pour accompagner les maîtres d’œuvre et d’ouvrage pendant la période d’expérimentation, qui devrait s’achever en 2020. © Wienerberger

Exit la RT, place à la RE et son critère complémentaire

Le différentiel de consommation du Bepos se calcule en principe sur une période de un an. Toutefois, l'opération ne prend pas en compte l'énergie grise correspondant à la construction du bâtiment et à la fabrication de ses composants. La loi de transition énergétique pour la croissante verte du 17 août 2015 comble le vide en introduisant un nouveau critère : le bilan carbone de la construction et de ses constituants. De thermique, la réglementation devient environnementale (RT 2018/2020). Parmi ses principaux axes de travail :

Depuis 2016, des expérimentions ont cours pour promouvoir les bâtiments Bepos et bas carbone.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

L'hôtel du futur flottera-t-il dans les airs ?  L'Aircruise, un hôtel volant de luxe, a été imaginé en 2010 par un cabinet de design britannique. Capable de faire voyager une centaine de personnes (suffisamment fortunées), il pourrait offrir des croisières aériennes inédites. Reste à construire cet engin qui serait le plus grand aéronef du monde.