Longerons de remorques de camions en tôles d’acier galvanisé pliées et poinçonnées © Francemétal

Maison

Acier galvanisé

DéfinitionClassé sous :Bâtiment , matériau , alliage métallique

L'acier galvanisé est un matériau aux multiples applications disponible sous forme de barres, de profilés, de tubes, de tôles... d'objets manufacturés de toutes natures et dimensions. On le choisit pour sa capacité à résister aux effets néfastes de la corrosion.

L'acier se compose pour l'essentiel de fer et d'un pourcentage de carbone, qui augmente sa dureté et sa résistance mécanique. Mais, en l'état, l'alliage peut s'altérer plus ou moins rapidement selon le milieu. Au contact d'un air humide, de l'eau ou de certains agents chimiques, il se met à rouiller. Du fait de la corrosion, le métal perd ses propriétés et se fragilise. Les industriels recourent à la galvanisation pour le protéger de la rouille.

La galvanisation, une préservation mate ou brillante

Découvert en 1836 par l'ingénieur français Stanislas Sorel, la galvanisation consiste à recouvrir l'acier d'une couche de zinc protectrice. Le traitement se déroule en plusieurs étapes, selon les prescriptions de la norme NF EN ISO 1461. Son nom est un hommage au médecin et anatomiste italien Luigi Galvani, à l'origine du « galvanisme ».

La galvanisation à chaud s’effectue par opérations de trempage successives. Plus la couche de zinc est épaisse, plus la protection est efficace et durable. © Weldon

Les pièces d'acier sont d'abord plongées 20 à 30 minutes dans un bain d'acide phosphorique, afin de les dégraisser. Elles sont ensuite décapées 2 à 4 heures durant dans des bains d'acide chlorhydrique. Cela permet d'éliminer les moindres traces d'oxydes et de calamines. Les pièces décapées sont rincées pour évacuer les produits chimiques des bains précédents. Puis on procède au fluxage. Il s'agit de déposer une première couche protectrice destinée à éviter une réoxydation de l'acier entre deux passages en cuve, tout en favorisant l'accrochage du zinc. Après séchage à 120 °C dans une étuve, les pièces sont finalement galvanisées dans un bain de zinc en fusion (450 °C). Elles sont mises à refroidir à l'air libre, avant d'être poncées pour enlever les aspérités. L'aspect final est mat ou brillant selon les usages prévus : construction de maisons, industrie automobile, menuiserie métallique, fabrication d'appareils électroménagers, etc.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !