Planète

Lion d'Asie

DéfinitionClassé sous :zoologie , félin , félidé
Photo d'un lion d'Asie. © Jochen Ackermann, GNU Free Documentation License, version1.2

Lion d’Asie (Meyer 1826) - Panthera leo persica

  • Ordre Carnivora
  • FamilleFelidae
  • Sous famillePantherinae
  • GenrePanthera
  • Espèce : Panthera leo
  • Taille : 1,90 m (hauteur au garrot 1,00 et longueur de queue 0,80 m)
  • Poids : 120 à 180 kg
  • Longévité : 14 ans

Statut de conservation UICN : EN en danger

Description du lion d'Asie

Il y a peu de différence entre le lion asiatique et le lion africain. La crinière est un peu moins dense et développée, le poil est plus épais et le pinceau de la queue est un peu plus long. Ce qui distingue également les deux sous-espèces, est la poche de peau appelée gousset qui s'étend sous le ventre jusqu'aux pattes arrière de l'animal. La fourrure est généralement de couleur sable avec des nuances plus ou moins foncées. 

Le lion d'Asie. © Patrick Straub

Habitat du lion d'Asie

Dans le passé, le félin évoluait dans des habitats de savanes et de forêts peu arborées depuis la Grèce jusqu'en Inde. De nos jours, il ne survit plus que dans le sanctuaire faunique du parc national de Gir, dans l'État de Gujarat en Inde. 

Comportement du lion d'Asie

Son territoire étant extrêmement restreint, l'animal vit en groupes sociaux plus petits que ceux que constitue son cousin africain. La troupe est constituée d'un mâle dominant, de jeunes lions mâles et de quelques femelles (de deux à quatre alors que le lion africain peut en avoir jusqu'à dix-huit). De la même manière que son cousin, le lion asiatique passe le plus clair de son temps... à ne rien faire et la chasse est l'apanage des lionnes sauf pour le très gros gibier qui nécessite la puissance du mâle dominant.

La chasse est essentiellement la tâche des lionnes. © Patrick Straub

Reproduction du lion d'Asie

La saison de reproduction coïncide avec l'entrée de l'hiver, soit octobre et novembre. La gestation dure environ trois mois et demi, et les portées sont de deux à quatre lionceaux. La lionne asiatique ne met bas qu'une seule fois tous les deux ans et est en âge de procréer vers deux ans et demi. Les jeunes prennent leur indépendance vers l'âge de trois ans.

Lionceau. © Patrick Straub

Régime alimentaire du lion d'Asie

Les proies principales du lion asiatique sont des Cervidés tels que les chitals (Axis) et les sambars, mais il peut également chasser le buffle d'eau.

Lionne et lionceau. © Patrick Straub

Menaces sur le lion d'Asie

Le dernier recensement effectué en avril 2010, indique que la population a augmenté de 52 individus par rapport au précédent décompte. Ce qui porte le nombre de lions à 411 alors qu'il était de 13 en 1907 lorsque le Nawab de Junagadh leur accorda une protection totale. Ceux-ci se répartissent un territoire de 1.412 km² de broussailles et d'acacias de milieux ouverts. La pression du surpâturage pèse lourdement sur le lion de Gir car elle entraîne la destruction de son dernier habitat et le déclin de ses proies naturelles. Il se pose également un sérieux problème de consanguinité qui tente d'être résolu en interne par les Indiens qui sont en train de créer un second sanctuaire à Palpur dans l'État du Madhya Pradesh, du fait de la surpopulation du parc de Gir.