Préhistoire : l'Homme à la conquête de l'Asie

DossierClassé sous :préhistoire , florès , archéologie

-

La lignée humaine a ses racines en Afrique, qu’il s’agisse des fossiles les plus anciens qui lui sont rattachés dès le Pliocène, ou de l’émergence de notre espèce Sapiens qui a conquis si rapidement, au cours du Pléistocène supérieur, la quasi-totalité de l’Eurasie avant de s’étendre à l’Amérique puis de coloniser les îles du Pacifique.

  
DossiersPréhistoire : l'Homme à la conquête de l'Asie
 

La lignée humaine a ses racines en Afrique, qu'il s'agisse des fossiles les plus anciens qui lui sont rattachés dès le Pliocène, ou de l'émergence de notre espèce sapiens qui a conquis si rapidement, au cours du Pléistocène supérieur, la quasi-totalité de l'Eurasie avant de s'étendre à l'Amérique puis de coloniser les îles du Pacifique.

Ötzis. © Thilo Parg CC BY-SA 3.0

Une grande partie des recherches en Préhistoire se concentre sur l'histoire des vagues successives de peuplement de l'Ancien Monde hors d'Afrique. La plus ancienne qui soit aujourd'hui documentée remonte à environ 1,8 million d'années. Dès cette époque, l'Homme a fait preuve d'une étonnante capacité d'adaptation à des milieux qui ont connu de perpétuels changements au gré des variations climatiques qui caractérisent la période Quaternaire.

C'est dans ce formidable laboratoire d'étude de la biodiversité et de la paléobiodiversité que représentent les archipels d'Asie du sud-est que, depuis la fin du dix-neuvième siècle, les chercheurs suivent les traces des premiers hominidés devenus insulaires...