Le mystère d'Ötzi, l'Homme des glaces

DossierClassé sous :préhistoire , Ötzi , homme préhistorique

-

L'histoire d'Ötzi, l'Homme des glaces, se lit comme une enquête policière. La découverte de cette momie dans les Alpes italiennes en 1991 est devenue pour les scientifiques une véritable énigme passionnante. Venez percer le mystère d'Ötzi grâce à notre dossier.

  
DossiersLe mystère d'Ötzi, l'Homme des glaces
 

La science est capable de bien des surprises lorsqu'elle apporte son soutien à la recherche historique. Prenons par exemple l'affaire du cœur de Louis XVII, l'identification de Jack l'Éventreur ou celle de la supposée tête d'Henri IV... Et puis, il y a aussi le mystère Ötzi. L'histoire de cet homme du Néolithique a pu être progressivement retracée au gré des avancées scientifiques.

Dès sa découverte, la momie d'Ötzi a fasciné le monde scientifique : qui était cet Homme des glaces ? Comment est-il mort ? Pourquoi a-t-il été retrouvé à plus de 3.000 mètres d'altitude dans une zone reculée des Alpes ? Tant d'interrogations auxquelles l'Histoire et l'archéologie avaient du mal à répondre car ce brave Ötzi n'a pas été retrouvé au sein d'un site d'habitat quelconque. Et, hormis les quelques outils, vêtements et armes qu'il avait emportés avec lui, les données historiques disponibles restaient très maigres.

Reconstitution d'Ötzi, l'Homme des glaces. © Gumtau, Flickr, CC by-nc-sa 2.0

Pour permettre d'en apprendre davantage sur cette momie, elle a dû passer entre les mains des experts : archéologues, médecins, radiologues, généticiens, paléobiologistes, etc. Comprendre d'où l'Homme des glaces venait, ce qu'il faisait, était absolument impossible sans la collaboration de nombreuses disciplines. Celle-ci a permis d'en savoir davantage sur la momie et son incroyable destin. Les scientifiques ont ainsi pu faire parler l'ADN d'Ötzi. Grâce à l'imagerie médicale, ils ont aussi découvert bien des surprises quant aux circonstances mystérieuses de sa mort. Venez marcher dans les pas d'Ötzi, le mystérieux Homme des glaces.

  Les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.