De nombreux travailleurs font le choix de se reconvertir dans l’informatique, un secteur pourvoyeur d’emplois. © Robert Kneschke, Adobe Stock.

Tech

Comment se reconvertir dans l’informatique ?

Question/RéponseClassé sous :informatique , reconversion professionnelle , métier informatique
 

Burn-out, manque de reconnaissance, désir de changement ou mauvaise orientation à la base. Aujourd'hui, de plus en plus de salariés sont tentés par une reconversion professionnelle. L'informatique, secteur attractif et porteur d'emplois, attire toujours son lot de candidats. De nombreuses formations et de multiples dispositifs existent pour réussir sa reconversion professionnelle.

Mal-être professionnel ou envie de nouveaux challenges, la reconversion professionnelle permet à de nombreux travailleurs de changer de vie et de trouver de nouvelles sources d'épanouissement. Bilan de compétences, utilisation du compte personnel de formation, recours à un conseiller Pôle Emploi... L'important est de se faire accompagner et aider afin de formaliser au mieux ses désirs ou ses besoins de changement.

Il faut bien réfléchir son projet de reconversion car cette réflexion va vous permettre de mettre en exergue vos compétences professionnelles et votre personnalité. De là, si votre projet n'est pas totalement arrêté, vous découvrirez de nouveaux secteurs et les formations à suivre pour y parvenir. La réussite de votre décision dépend aussi du marché de l'emploi. Vous aurez par exemple plus de chance de réussir votre reconversion dans le secteur informatique que dans le secteur cinématographique.

Pour se reconvertir dans l’informatique, de nombreuses formations existent notamment en université. © luckybusiness, Adobe Stock.

Reconversion professionnelle dans l’informatique : quel métier cibler ?

Se reconvertir dans l’informatique, c'est d'abord se demander dans quel métier. En effet, l’informatique est présente aujourd'hui dans tous les secteurs d'activité et offre une multitude d'emplois. Les formations ne seront pas les mêmes selon que vous vous dirigez vers une carrière de développeur informatique, d'UX designer ou encore de consultant informatique. Les apprentissages théoriques ne sont pas les mêmes, tout comme les compétences et qualités requises. Êtes-vous créatif, préférez-vous le travail collaboratif ou individuel, êtes-vous accro aux réseaux sociaux ou à la programmation informatique ? Vous devez vous poser les bonnes questions pour choisir la bonne voie et réussir votre reconversion professionnelle.

Ma reconversion dans l'informatique est-elle envisageable dans ma ville ?

Cette question n'est pas forcément celle que l'on se pose en premier, et pourtant elle a une grande importance. En effet, même si le secteur de l'informatique est plutôt dynamique et pourvoyeur d'emplois, il n'offre pas évidemment les mêmes opportunités de carrière dans toutes les villes de France. Pensez à regarder sur les sites internet des offres d'emplois si le métier que vous visez est recherché dans votre ville ou région. Vous n'êtes peut-être pas aussi mobile qu'en début de carrière.

Reconversion dans l’informatique : les formations à suivre

Le choix de votre formation dépendra de votre précédent parcours et de vos connaissances en informatique. La motivation et le travail acharné sont également des éléments à prendre en compte afin de réussir votre reconversion professionnelle dans l'informatique.

Que vous soyez littéraires ou scientifiques, tout profil peut se reconvertir dans l’informatique. L'important est de bien choisir sa formation. Cela peut être une formation courte ou une formation longue -- de préférence diplômante ou certifiante --, une formation à distance, en candidat libre, ou un cursus en continu au sein d'une université... Les choix sont multiples mais il faut bien connaître les débouchés possibles à la sortie.

  • Organismes de formation privés ou publics : Global Knowledge, IB Formation, M2I Formation, Orsys, Demos, PLB Consultant, ENI Service, Adiscos, Cegos, Gefi, Afpa ;   
  • Cursus universitaire : DUT, BTS, titres professionnels, ou études plus longues à partir de la licence professionnelle suivie d'un master 1 et 2 ;    
  • Formation d'entreprise : de plus en plus d'entreprises de services du numérique (ESN) forment en interne leurs futures recrues et candidats à la reconversion ;
  • MOOC, acronyme pour Massive open online course, qui, en français se traduit par Formation en ligne ouverte à tous.
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Les MOOCs sont-ils une bonne alternative à l’enseignement traditionnel ?  MOOC. Le terme est apparu en 2013 et il a rapidement fait le buzz. Cet acronyme nous vient de l’anglais Massive Open Online Course, comprenez «  cours en ligne ouvert à tous ». Mais aujourd’hui, le concept semble peiner à prendre son envol.