Tech

Les trois lois d'Asimov sont-elles utiles ?

Dossier - Les trois lois de la robotique
DossierClassé sous :robotique , robot , lois de la robotique

-

Le robot, mécanisme automatique pouvant se substituer à l’Homme et ayant parfois un aspect humain, peut paraître bénéfique ou terrifiant. Isaac Asimov avait édicté les trois lois de la robotique afin de calmer les craintes de l’Homme ordinaire envers la « machine ». Découvrez leur origine, leurs limites et leur pertinence dans la société actuelle.

  
DossiersLes trois lois de la robotique
 

Asimov était persuadé que les robots étaient des créatures inoffensives. Pourquoi alors a-t-il créé les trois lois de la robotique ? Il les a énoncées pour deux raisons principales : la première est d'ordre pratique, la seconde littéraire.

Les robots étant des machines comme les autres et non des monstres incontrôlables, ils devaient de ce fait comporter des dispositifs de sécurité. C'est cette réflexion qui conduira Asimov à créer les trois lois de la robotique.

Rencontre... © NASA, Domaine public

Quand bien même les robots ne vont pas se révolter, il est statistiquement inévitable qu'il y ait des accidents. De même que les conducteurs plus ou moins prudents provoquent malheureusement chaque année de nombreux morts et blessés, sans compter les dégâts matériels, l'utilisation des robots dans certaines situations peut conduire à des accidents plus ou moins graves, mettant en jeu la vie ou l'intégrité des personnes. Ce sont d'ailleurs de tels cas qui ont constitué le point de départ des intrigues mises en scène par Isaac Asimov dans ses nouvelles. Une autre source de problèmes pointée par l'auteur concerne les utilisations frauduleuses ou criminelles des robots. L'Homme est le plus souvent la plus grande menace pour l'Homme. Ainsi, la prise de contrôle d'un robot par un tiers malveillant pour perpétrer un délit est tout à fait plausible. De même, la création de virus ou de chevaux de Troie pour détourner le robot de son utilisation première est théoriquement possible. Enfin, il existe aussi une dérive possible des applications militaires.

Le robot Geminoid HI-1 en compagnie de son créateur, le professeur Ishiguro : qui est qui ? © Makoto Ishida, ATR, DR

La raison principale de l'existence des trois lois de la robotique est toutefois d'ordre littéraire. Elles sont toujours au centre des intrigues imaginées par Asimov. La cohérence de ces lois et leur statut d'inviolabilité permettent en effet de créer des situations énigmatiques et paradoxales propices au développement des thèmes narratifs plus subtils que les classiques histoires de monstres.