Le World Wide Web Consortium, ou W3C, a été fondé en 1994 pour développer des protocoles communs pour l'évolution du Web. © Monticellllo, Adobe Stock
Tech

W3C : qu'est-ce que c'est ?

DéfinitionClassé sous :Internet , web , w3c

Le World Wide Web Consortium, souvent raccourci dans son acronyme W3C est une organisation regroupant plusieurs acteurs du Web avec pour but la création et la mise à jour de protocoles et technologies permettant d'assurer le développement de la toile sur le long terme. L'organisation se compose d'universités comme le Massachusetts Institute of Technology (MIT) ou l'Ercim (European Research Consortium for Informatics and Mathematics) mais également plus de 400 entreprises partenaires comme Mozilla, Microsoft, Apple, Opera et Google.

Avec un nombre important de grands acteurs privés sur le Web, sa mission a été de s'assurer que tous utilisent des technologies communes afin que le Web reste libre. Son leitmotiv est le suivant : « Un seul Web partout et pour tous ». La priorité est donc mise sur l'accessibilité du Web afin qu'il soit disponible sur un maximum de plateformes, indifféremment du hardware ou du système d'exploitation utilisé tout en garantissant que chaque utilisateur ait accès au même Web que les milliards d'autres utilisateurs autour du globe. Pour assurer ces principes, le W3C développe et fait activement la promotion de protocoles, logiciels et langages de programmation ouverts comme HTTPHTML, CSS ou XML.

Historique du W3C

Fondé en 1994 par Tim Berners-Lee après son départ du Cern, le World Wide Web Consortium sera dans un premier temps une initiative soutenue par le MIT, la Commission européenne mais également la Darpa (à l'origine de l'Arpanet, l'ancêtre d'Internet). L'organisation opérera depuis le Technology Square, un immeuble à deux pas du MIT avant de déménager en 2004 au Stata Center.

La branche européenne du consortium posera ses bagages à l'Inria en France. Dès 1997, le W3C déploie des bureaux régionaux aux quatre coins du monde. En septembre 2009, 18 de ces bureaux étaient actifs à travers l'Afrique, l'Amérique, l'Europe, l'Asie et l'Océanie. Plus récemment, le W3C a décidé de se décentraliser complètement et a établi quatre lieux faisant office d'hôtes pour l'organisation : le MIT (Cambridge, États-Unis), l'Ercim (Sophia-Antipolis, France), l'université de Keio (Tokyo, Japon) et l'université de Beihang (Beijing, China). 

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !