Ce VTT électrique surpuissant avale les pentes les plus raides

Classé sous :Vélo électrique , VTT électrique , VTTAE

A la frontière entre le vélo et la moto électrique, le Patriot Pro de la firme californienne Splach ne fait pas dans la dentelle. Il est doté d'un puissant moteur 1500W que l'on sollicite via un accélérateur au guidon pour filer jusqu'à 50 km/h. Il est également possible d'utiliser une assistance au pédalage dotée de six modes jusqu'à 35 km/h.

Splach affirme que son VTT électrique est capable de gravir des pentes à 38% d'inclinaison, ce qui est vertigineux. Reste à voir si l'on arrive encore à tenir sur le vélo dans ces conditions... Le Patriot Pro utilise une batterie amovible Samsung 48V 14,5Ah avec laquelle il peut parcourir 40 km si l'on n'utilise que l'accélérateur et jusqu'à 80 km si l'on est en assistance au pédalage.

Splach Patrio Pro. ©

Splach Le vélo lui-même est un tout suspendu, avec une fourche double T et un amortisseur arrière à ressort dont le débattement n'est pas précisé. Il est monté sur des roues type fat bike 26 pouces. Splach a intégré un lecteur d'empreintes digitales sur le tube supérieur pour déverrouiller le vélo. Sur la balance, le Patriot Pro affiche 40 kg, ce qui est très lourd pour un vélo électrique.

Un engin démesuré comme on les aime de l'autre coté de l'Atlantique mais dont il est difficile de juger des qualités sur le papier. Splach est passé par une campagne de financement participatif via Indiegogo où le Patriot Pro est proposé à 1500 euros au lieu de son prix final de 2400 euros. Les livraisons sont annoncées pour juin 2021.

Le Patriot Pro de Splach ne pourra pas être homologué en tant que VAE en France où la puissance du moteur électrique ne doit pas dépasser 250W. Il nécessitera donc une immatriculation. © Splach
Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Ce vélo électrique gonflable tient dans un sac à dos  Qu’est-ce qui est plus compact et plus rapide à monter qu’un vélo pliable ? Un vélo gonflable qui pèse à peine 5 kilos roues et batterie comprise. Imaginé par l’université de Tokyo, il se range dans un sac à dos et se gonfle en 1 minute.