Voici la première photo des véhicules 100 % électriques qu'Amazon a commandés à Rivian. © Electrek

Tech

Amazon dévoile ses plans pour une neutralité carbone

ActualitéClassé sous :transport , amazon , voiture électrique

Le géant du e-commerce veut aller plus vite et plus loin que l'Accord de Paris, et vise la neutralité carbone d'ici 2040. Autres projets : l'achat de 100.000 véhicules de livraison électriques avec une mise en route dès 2021, et des investissements dans la reforestation.

« Ce que Amazon a annoncé aujourd'hui, c'est révolutionnaire et pourrait changer la donne. Cela va certainement avoir des effets d'entraînement car Amazon est très étroitement lié à l'ensemble de l'économie. » La personne qui s'exprime se nomme Sue Reid, vice-présidente de l'ONG Ceres, chargée plus précisément des questions sur le climat et l'énergie. Ce qui est « révolutionnaire », c'est ce que Jeff Bezos a annoncé à quelques jours de la semaine sur le climat qui s'ouvre à New York.

La nouvelle initiative d'Amazon s'appelle « The Climate Pledge », ou l'engagement climatique. Il s'agit d'un projet qui vise la neutralité carbone d'ici 2040, soit 10 ans d'avance sur l'Accord de Paris. Pour cela, Jeff Bezos, P-D.G. d'Amazon, a annoncé plusieurs mesures, dont l'achat de 100.000 véhicules de livraison électriques, qui devraient prendre la route entre 2021 et 2024.

Restauration écologique et réseaux de proximité

Amazon va également investir 100 millions de dollars pour restaurer des forêts et des zones humides, et vise 100 % d'énergies renouvelables d'ici 2030, contre 40 % actuellement. Jeff Bezos a indiqué que la plupart des mesures devraient tout de même permettre de réaliser des économies. Cela inclut des services comme la livraison le jour même ou le lendemain qui oblige à développer le réseau de proximité, supprimant ainsi le transport par avion très polluant.

Jeff Bezos a également indiqué que l'entreprise va revoir ses contributions aux campagnes politiques des climato-sceptiques et tenter de convaincre les dirigeants d'autres entreprises d'adopter cette initiative. Greenpeace USA a salué l'initiative, mais a indiqué qu'Amazon manque de transparence sur ses projets écologiques par rapport à d'autres firmes comme Google, Apple ou Facebook.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi