Tech

En vidéo : Hiriko, la voiture 100 % électrique et… pliable

ActualitéClassé sous :technologie , développement durable , Hiriko

Pour marquer l'ouverture du Mondial de l'automobile de Paris, Futura-Sciences vous présente Hiriko, une voiture électrique pliable ! Né aux États-Unis, ce concept de microvéhicule en libre service envahira-t-il nos villes ? L'avantage est évident, trois voitures peuvent se garer sur l'emplacement d'une seule berline. D'autant que ce drôle d'engin peut tourner sur lui-même. Adieu la marche arrière !

La préproduction de 20 voitures tests a démarré en juillet 2012 à Vitoria-Gasteiz en Espagne. Hiriko pourrait être déclinée en version pickup et décapotable. © Hiriko.com

Le Mondial de l'automobile de Paris ouvre ses portes au grand public ce 29 septembre 2012, avec des modèles plutôt traditionnels. Futura-Sciences va plus loin et vous présente une nouvelle voiture citadine, radicalement différente. Signe particulier ? Elle est 100 % électrique, peut tourner sur elle-même et, en cas de besoin, se replier pour diminuer son encombrement dans les aires de stationnement ! Cette petite merveille se nomme Hiriko (« citadine » en basque).

Ce projet est né dans les années 2000, sous le nom de CityCar, au sein des laboratoires du Massachusetts Institute of Technology (MIT) aux États-Unis. Il a failli être arrêté en 2008 après la défection du principal sponsor, General Motors.


Présentation d'Hiriko, la voiture électrique pliable. Ce concept pourrait préfigurer un nouveau mode de transport public. © Shamengo

Un an plus tard, des entrepreneurs basques menés par Carlos Fernandez ont donné un nouveau souffle à ce concept novateur en le poussant jusqu'à son étape ultime, la commercialisation. Le premier prototype est sorti d'usine en septembre 2011. La production industrielle devrait quant à elle débuter en 2013, après le Salon de l'automobile de Genève. Huit entreprises rassemblées au sein d'un consortium participent au projet Hiriko. Elles fabriquent chacune un module bien défini.

Une voiture électrique en libre service

De prime abord, cette voiture paraît petite. Elle mesure en effet 2,6 m de long (pour une masse de 500 kg) et peut embarquer deux passagers. À l'arrêt, l'arrière du véhicule peut littéralement coulisser sous la partie avant, jusqu'à réduire la longueur de la voiture d'un mètre. L'engin mesure alors 1,6 m de long, il est en moyenne 3 fois plus petit qu'une berline. Deux choses surprennent en observant l'habitacle : l'unique portière est frontale (certains se rappelleront la BMW Isetta) et il n'y a pas de colonne de direction reliée au volant. Comme dans certains avions, les commandes sont électroniques, de type « drive by wire ».

Cette voiture ne possède pas un, mais quatre moteurs 100 % électriques situés dans chacune des roues. Elles sont d'ailleurs toutes indépendantes les unes des autres pour la direction, la suspension ou encore le freinage. Pouvant pivoter de 60°, elles permettent au véhicule d'effectuer des rotations sur 360°. Plus besoin de marche arrière ! Tous les systèmes sont alimentés par des batteries lithium-ion rechargeables en 12 à 15 min. L'autonomie est d'environ 120 km, sachant que la vitesse est limitée électroniquement à 50 km/h. Elle est donc bien destinée à un usage citadin.

Ses créateurs ont également souhaité développer un nouveau concept de mobilité urbaine. Hiriko devrait être disponible en libre service. Chacun pourra l'utiliser grâce à un abonnement spécifique. Des réductions pourraient même être accordées aux conducteurs apportant le véhicule au prochain utilisateur, s'il se trouve à proximité du point d'arrivée prévu. Les informations requises seront indiquées en temps réel dans le véhicule. Plusieurs villes seraient déjà intéressées : Barcelone, Londres, Paris, Berlin et San Francisco, pour n'en citer que quelques-unes. Précisons également que le gouvernement espagnol a financé près de la moitié du projet, soit 15 millions d'euros. À terme, Hiriko devrait être vendue au prix de 12.500 euros sans les batteries (qui seront louées).

Pour sa mobilité urbaine durable, le projet Hiriko a fait l'objet d'un reportage (ci-dessus) réalisé par Shamengo. Bon visionnage. 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

***********

Le projet Shamengo souhaite proposer « des informations positives sur un avenir alternatif », tout en restant apolitique et indépendant.

Une vidéo dressant le portrait d’un « pionnier » s’engageant en faveur d’une économie sociale, solidaire et environnementale est diffusée chaque semaine. Ces personnes peuvent être des entrepreneurs, des artistes ou des scientifiques... Elles proviennent de tous les horizons mais ont un point commun : leur bonheur et leur épanouissement personnel ne dépendent pas d’une course à l’argent, au pouvoir et à la notoriété.

Les projets développés par les pionniers se répartissent en quatre catégories : prendre soin de soi, créer dans l’éthique, préserver la Planète et s’engager pour les autres.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter le site : www.shamengo.com

Pour en savoir plus