Planète

Voiture électrique : une charte pour encadrer son déploiement en France

ActualitéClassé sous :développement durable , technologie , Jean-Louis Borloo

Pour soutenir et encadrer le déploiement des voitures électriques et hybrides rechargeables en France, une charte a été signée le 13 avril 2010 entre le gouvernement, douze collectivités territoriales et les deux constructeurs automobile français PSA et Renault. Les points phares de cette charte concernent l'installation d'infrastructures de rechargement sur le territoire et la commande groupée de 50.000 véhicules électriques.

D’ici 2015, 75.000 points de recharge publics des véhicules électriques devraient équiper le France selon la charte de déploiement des véhicules électrique et hybrides rechargeables. © Ph. Jacob

Cette charte, qui entre dans le cadre du Grenelle de l'environnement, vise à anticiper l'arrivée des premiers véhicules électriques sur le marché français et à favoriser l'émergence de standards pour les infrastructures. PSA doit en effet lancer ses premiers modèles fin 2010 ou début 2011 (les Peugeot Ion et Citroën C-Zéro) et sera suivi par Renault à partir du premier semestre 2011 (Twizzy, Fluence et Kangoo Z.E. puis Zoé en 2012).

Les douze collectivités territoriales pilotes de cette charte s'engagent à mettre, dès cette année, le déploiement d'infrastructures de recharges publiques standardisées. Ces points de recharge seront préférentiellement du type recharge normale (3 kW) et semi-rapide (24 kW), mais pourront aussi être équipé pour la recharge rapide (40 à 50 kW) et l'échange de batteries.

Les villes tests sont Paris, Bordeaux, Grenoble, Rennes, Nice, Angoulême, le Pays d'Aix-en-Provence, Orléans, Rouen, Strasbourg, Le Havre et l'agglomération du grand Nancy.

A l'horizon 2015, le plan français de développement du véhicule électrique et hybride rechargeable prévoit la création de 900.000 points de recharge privés et 75.000 points de recharge accessibles au public (voierie, parkings, autoroutes, etc.). Ces chiffres seront portés à quatre millions de points de recharge privés et 400.000 points de recharge publics en 2020. Dans une dizaine d'années, une ville de 10.000 habitants devra ainsi compter 800 points de recharge.

Une grande commande de 50.000 voitures électriques

Par ailleurs, la charte engage les deux principaux constructeurs français à être en mesure de commercialiser 60.000 véhicules électriques en France en 2011-2012.

Afin de garantir à Renault et PSA une demande suffisante pour soutenir une production de masse, un groupement d'une vingtaine d'entreprises effectuera une première commande groupée de 50.000 véhicules électriques, d'une autonomie d'au moins 150 kilomètres. Piloté par La Poste, ce groupement réunit notamment ADP, Air France, Areva, Bouygues, EDF, Eiffage, France Télécom, GDF-Suez, la RATP ou encore la SNCF.

Jean-Louis Borloo a par ailleurs confirmé que le super-bonus écologique de 5.000 euros accordé à l'achat d'un véhicule électrique neuf sera maintenu jusqu'en 2012.

Cela vous intéressera aussi