Planète

Voiture hybride : la Prius rechargeable expérimentée à Strasbourg

ActualitéClassé sous :développement durable , technologie , voiture hybride

Depuis le 27 avril 2010, des Prius hybrides rechargeables sont expérimentées à Strasbourg par Toyota. Cent Prius Plug-in Hybrid sillonneront les routes de l'agglomération pendant trois ans pour accumuler des données sur le fonctionnement du véhicule et de son infrastructure de rechargement, ainsi que sur les besoins des automobilistes. A terme et en fonction de ces données, la firme nippone pourra envisager une commercialisation à grande échelle de sa voiture hybride rechargeable.

200 Toyota Prius rechargeables (Plug-in Hybrid) vont être testées en Europe, dont 100 véhicules dans la ville de Strasbourg. © DR

Deux ans et demi après la signature de son partenariat avec EDF, Toyota lance aujourd'hui l'application concrète de son accord avec le groupe énergétique français. Dès demain, 100 Prius rechargeables sur secteur seront livrées à des entreprises et des institutions locales et régionales. Les conducteurs participant à cette opération pourront recharger leur véhicule depuis des bornes installées par EDF dans l'agglomération strasbourgeoise (sur la voie publique, dans les parkings, les entreprises, à domicile, etc.).

Au cœur de ce programme, la Prius Plug-in Hybrid, version rechargeable de la Prius de troisième génération. En plus de la technologie hybride essence-électricité, ce véhicule se dote d'une batterie lithium-ion, au lieu de la batterie nickel-métal de la Prius classique.

Cette batterie, qui peut être rechargée directement sur secteur, assure une autonomie d'une vingtaine de kilomètres en mode 100% électrique. Le système hybride, qui utilise les moteurs thermique et électrique, est ensuite sollicité. En cycle mixte, la Prius rechargeable consomme en moyenne 2,6 litres de carburant aux 100 km, et rejette 59 grammes de CO2 par kilomètre (zéro émission locale en mode tout électrique).

Des Prius rechargeables en test tout autour du monde

Outre Strasbourg, la Plug-in Hybrid de Toyota sera également testée dans d'autres ville de plusieurs pays d'Europe (Allemagne, Royaume-Uni, etc.), mais aussi au Japon, aux Etats-Unis, au Canada, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Au total, 600 voitures hybrides rechargeables vont être expérimentées dont 230 au Japon (gouvernement et flottes d'administrations) et 200 sur le vieux continent, où Strasbourg constitue le plus grand test du programme européen de Toyota.

Ces différentes expérimentations permettront au constructeur de recueillir et analyser des données afin d'évaluer le système de recharge et savoir si l'autonomie du véhicule correspond aux habitudes de conduite des automobilistes. En 2012, Toyota pourra, en fonction des premiers résultats, envisager une commercialisation à grande échelle d'une voiture hybride rechargeable.

Cela vous intéressera aussi