Un record de pixels : la capitale britannique photographiée sur 360°, et même plus, avec un objectif de 400 millimètres.
Cela vous intéressera aussi

Il aura fallu trois jours à Jeffrey Martin, installé au sommet de la tour Centre Point, à Londres, pour photographier tout autour de lui la capitale britannique. Au total, l'homme, fondateur de l'entreprise 360 Cities, a enregistré 7.886 clichés à l'aide d'un téléobjectif de 400 millimètres. Photo après photo, l'appareil a été pivoté de 360 ° dans le plan horizontal mais aussi dans le plan vertical.

Sur le blog de 360 Cities, l'auteur raconte un peu son aventure. La prise des vues s'est déroulée au mois d'août 2010 sous un ciel clément. Il fallait en effet que la lumièrelumière soit suffisante (le fog étant rédhibitoire), mais aussi semblable sur les trois journées. Le photographe a cependant dû composer avec un ventvent assez fort qui faisait bouger son appareil photo, un mouvementmouvement d'autant plus gênant qu'il était démultiplié par la longue focale de l'objectif (les astronomesastronomes amateurs comprendront parfaitement son problème).

L’appareil photo a été pivoté aussi dans le plan vertical et on peut donc plonger autour de la tour Centre Point, où se trouvait le photographe. © 360 Cities

L’appareil photo a été pivoté aussi dans le plan vertical et on peut donc plonger autour de la tour Centre Point, où se trouvait le photographe. © 360 Cities

Chasse au trésor

Revenu dans son bureau, Jeffrey Martin a travaillé sur une station de travail Fujitsu CelsiusCelsius, avec un processeurprocesseur Intel à 6 cœurs, 192 gigaoctets de mémoire et une carte graphiquecarte graphique à 4 gigaoctets de mémoire. Les quelque 8.000 images ont été assemblées avec le logiciellogiciel Autopano Giga, de la société savoyarde Kolor. Le même outil avait été utilisé au début de l'année pour une image panoramique de Paris de 26 gigapixels et de Budapest, atteignant 70 gigapixels.

Le panorama londonien bat ces records à plate couture puisque 360Cities annonce 400.000 x 200.000 pixelspixels, soit 80 gigapixels. Sur le site de l'entreprise, on peut effectivement faire défiler l'image et zoomer profondément dans les recoins de Londres. L'entreprise propose d'ailleurs deux chasses au trésor pour trouver des objets cachés et un concours d'histoires écrites à partir de scènes découvertes dans l'image géante.

Ce programme de panorama, proposé ici par une société commerciale, rejoint le projet Gigapan, qui promène à travers le monde un appareil photo monté sur un pied automatisé. Cette belle idée nous a valu quelques panoramas surprenants comme une vue de Dubaï en 45 gigapixels ou l'investiture de Barack Obama. Le site de Gigapan propose désormais une longue liste d'images insolites.