Commercialisé sur Amazon, cette amulette est censée absorber les ondes néfastes de la 5G. En réalité, elle émet un rayonnement radioactif. © ANVS
Tech

Un collier soi-disant « anti-5G » est radioactif !

ActualitéClassé sous :Tech , téléphonie mobile , 5G

-

Ce bijou attrape-nigaud promet de protéger des ondes 5G... Le minéral qu'il contient est radioactif.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Kezako : quels sont les effets de la radioactivité sur la matière ?  La radioactivité est un phénomène physique naturellement présent dans l'Univers. Elle est due à des noyaux atomiques instables qui se désintègrent et dégagent des rayonnements divers plus ou moins pathogènes. Unisciel et l’université de Lille 1 nous éclairent, avec le programme Kezako, sur les risques et les effets de ces rayonnements. 

Avec le déploiement de la 5G, il y a d'abord eu les débats politiques autour des risques de cette nouvelle génération de réseau. Depuis, le côté anxiogène autour de cette fameuse 5G perdure malgré la publication d'études scientifiques sur le sujet. Et puis, il y a également les théories du complot les plus farfelues autour des vaccins ARN et la propagation du virus par cette 5G.

Covid-19 ou pas, pour chaque génération du réseau mobile, des petits malins ont misé sur l'inquiétude des utilisateurs pour vendre des accessoires censés absorber les vilaines ondes de la téléphonie cellulaire. La 5G ne fait pas exception et divers accessoires ou grigris sont commercialisés, parfois à des tarifs exorbitants. Évidemment, aucun de ces produits, vendus pour l'essentiel sur Internet et notamment sur Alieexpress et Amazon, n'ont prouvé une quelconque efficacité.

Des grigris radioactifs

Les derniers accessoires à la mode sont les pierres magiques. Vendus entre 5 et 75 euros, ces fétiches sont constitués de minéraux en provenance de Chine. Ils sont représentés sous la forme d'amulettes, de colliers, de bracelets ou de bijoux de diverses formes. C'est notamment le cas du pendentif  « Quantum Pendant ». En plus de capter les ondes maléfiques, il viendrait également assurer la protection de la santé, améliorer le bien-être et, bien entendu, booster le système immunitaire pour faire trépasser le coronavirus.

Il se trouve qu'au lieu de capter les ondes de la 5G, ces pierres magiques rayonnent. C'est en tout cas ce qu'explique une étude publiée par l'Autorité de sûreté nucléaire néerlandaise. Oui « nucléaire », parce que ces grigris dégageraient un rayonnement ionisant, autrement dit de la radioactivité. L'organisme a d'ailleurs référencé neuf autres produits du même style (masque de sommeil, colliers, bracelets) qui sont radioactifs.

À la fin, le niveau des émissions est sans risque, car vraiment faible, mais s'il s'agit d'un bijou porté en permanence, les radiations absorbées par le corps pourraient dépasser les limites sanitaires. Quitte à croire aux vertus protectrices d'une telle amulette chinoise, autant miser sur des minéraux disponibles en France, comme le granit breton réputé pour sa radioactivité.

 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !