Tech

En bref : le fondateur de Bose disparaît à 83 ans

ActualitéClassé sous :Tech , Bose , Amar Gopal Bose

Amar Gopal Bose, fondateur et président de l'entreprise éponyme spécialisée dans les systèmes audio, s'est éteint à l'âge de 83 ans. Enseignant-chercheur au Massachusetts Institute of Technology, il révolutionna l'acoustique avec une première enceinte en 1968. Bose n'a cessé de prospérer sur un créneau haut de gamme, ainsi que dans l'automobile.

Amar Gopal Bose a fondé son entreprise en 1964 dans la banlieue de Boston. Brillant ingénieur, il enseigna pendant plus de 40 au Massachusetts Institute of Technology, auquel il a légué la majorité des actions de son entreprise. © Bose

La firme Bose vient de perdre son fondateur. Âgé de 83 ans, Amar Gopal Bose est décédé chez lui dans le Massachusetts. Sa disparition a été annoncée par le Massachusetts Institute of Technology (MIT), où il enseigna pendant plus de 40 ans. Au début des années 1950, Amar Gopal Bose commence à travailler sur l'acoustique physique et la psychoacoustique. Son objectif est d'améliorer la qualité sonore des haut-parleurs, qu'il trouve médiocre. Doctorant du MIT, il est recruté comme enseignant en 1956, poste qu'il conservera jusqu'en 2001. En 1964, il fonde Bose et lance quatre ans plus tard l'enceinte Bose 901, qui fut à l'époque considérée comme révolutionnaire.

Dans les années 1980, des constructeurs automobiles haut de gamme (Audi, Ferrari, Mercedes, Porsche) commencèrent à équiper leurs modèles de systèmes audio Bose, contribuant à sa renommée. Sous la férule de son fondateur, l'entreprise américaine n'a cessé de proposer des innovations, tant en matière de design des produits que de technologie. On peut citer les systèmes audio ultracompacts Wave, les ensembles home cinema avec les fameuses enceintes cubiques, ou encore les écouteurs équipés d'un système de réduction des bruits de fond.

Bose a également réussi une très belle percée sur le marché professionnel, en développant des gammes pour les lieux publics tels que les commerces, les restaurants, les hôtels, les écoles. Citons notamment la chapelle Sixtine, qui est équipée d'un système audio Bose. Brillant ingénieur, Amar Bose plaçait la curiosité au centre de sa démarche, ce qui le poussa à explorer d'autres domaines inattendus. Ainsi en 2004, il présenta un brevet pour un système de suspension automobile. En 2010, Bose annonce un nouveau siège à suspension pour les chauffeurs de poids lourd, censé réduire les vibrations de 90 %. En 2011, Amar Bose décida de léguer la majorité des actions de son entreprise au MIT, sous condition qu'elles ne soient pas revendues. Les dividendes servent à financer l'éducation et la recherche, mais le MIT ne participe pas à la gestion de la compagnie, dont le capital est fermé. Amar Bose laisse derrière lui une femme et deux enfants d'un premier mariage.

Cela vous intéressera aussi