Tech

Car-to-X : les véhicules Mercedes vont communiquer entre eux

ActualitéClassé sous :voiture , smartphone , sécurité routière

Le constructeur automobile Mercedes-Benz sera le premier à déployer, d'ici la fin de l'année, un système de communication entre les véhicules et avec les infrastructures de contrôle du trafic. Les conducteurs seront informés en amont d'éventuels dangers ou changement de conditions de circulation. Benjamin Oberkersch, responsable R&D pour les véhicules connectés chez Mercedes, a répondu aux questions de Futura-Sciences.

Avec Car-to-X, Mercedes va jusqu’à imaginer que le système puisse gérer le trafic routier en contrôlant directement les feux de signalisation. © Mercedes-Benz

La route du futur ne sera certainement pas peuplée uniquement de voitures intelligentes et autonomes comme celle que développe Google. Pour rendre la circulation plus sûre et faciliter la vie des conducteurs, l'une des options susceptibles d'émerger dans un avenir proche est d'établir un système de communication dans lequel tous les véhicules en circulation seront connectés entre eux.

De nombreux travaux et expérimentations sont menés dans ce domaine, et Mercedes-Benz vient d'annoncer la commercialisation du premier système de communication inter-véhicule. Baptisée Car-to-X, cette technologie va permettre l'échange d'informations entre des modèles de la marque ainsi qu'avec des infrastructures de gestion du trafic. Elle sera disponible en fin d'année, via l'option Drive Kit Plus vendue 700 euros et l'application mobile gratuite Digital DriveStyle compatible iPhone qui transforme le véhicule en émetteur-récepteur. « La technologie Car-to-X repose sur une connexion cellulaire en reliant le smartphone au véhicule grâce à une station d'accueil », a expliqué à Futura-Sciences Benjamin Oberkersch, responsable recherche et développement pour les véhicules connectés chez Mercedes.

Dans cet exemple de fonctionnement du système Car-to-X, le conducteur est averti de la présence d’un accident sur son parcours. Son écran lui signale également qu’il va rencontrer de mauvaises conditions météo. Ces informations sont transmises par d’autres véhicules connectés à Car-to-X. © Mercedes-Benz

Les alertes relayées via le nuage Mercedes

Concrètement, le conducteur connecte son smartphone au système multimédia de sa voiture sur lequel il recevra à l'avance des alertes pour des dangers potentiels se trouvant sur son trajet : véhicule en panne, accident, ralentissement, obstacle, croisement dangereux, etc.

Le système travaille en tâche de fond (processus non attaché spécifiquement à un terminal) en exploitant les données des capteurs, radars et autres caméras dont le véhicule est pourvu et répercute automatiquement ces informations aux autres voitures connectées au réseau. « Si par exemple vous ralentissez et pressez le bouton warning du tableau de bord, Car-to-X enverra une alerte au cloud Mercedes, qui la relaiera aux autres véhicules à proximité », ajoute Benjamin Oberkersch.

« La technologie Car-to-X est en mesure d'élargir considérablement la portée de capteurs de véhicules existants (...). Il permet aux automobilistes de voir dans les coins ou au-delà des obstacles, contribuant ainsi à réduire les angles morts dont des systèmes de capteurs existants souffrent », explique Mercedes-Benz dans son communiqué. Les alertes pourront aussi être envoyées par des agents des réseaux routiers, policiers, dépanneurs, et les secouristes qui adopteront Car-to-X.

Car-to-X : un standard européen en cours d’élaboration

Le constructeur a aussi prévu un système de notification manuel pour permettre au conducteur de signaler lui-même un danger que les capteurs n'auraient pas détecté : animal errant, chute d'un chargement, véhicule circulant à contre-sens, etc. Il lui suffira de presser une touche pour que l'information soit envoyée vers le service en ligne Mercedes, qui la retransmettra à tous les véhicules à proximité équipés Car-to-X.

Mercedes va même plus loin en assurant qu'à l'avenir, Car-to-X pourrait également servir à améliorer la circulation, en recueillant les informations des centres de contrôle du trafic pour intervenir directement sur la gestion des feux de circulation. Un potentiel important pour cette technologie mais qui va devoir se standardiser pour avoir une chance de percer. Car pour le moment, Car-to-X fonctionnera seulement entre les véhicules de la marque Mercedes. Benjamin Oberkersch le reconnais, la principale limitation de cette technologie réside dans son adoption par une majorité de constructeurs et d'acteurs du réseau routier

Afin d'assurer une diffusion initiale la plus large possible, Mercedes a prévu que le système puisse être installé dans ses modèles existant avec l'option Drive Kit Plus. Benjamin Oberkersch nous a en outre révélé qu'une version Android de l'application Digital DriveStyle arrivera mi-2014. Mais l'objectif à terme est bien d'établir un standard partagé par un maximum de marques automobiles. C'est le but que s'est fixé le consortium européen Car to Car Communication dont le groupe allemand Daimler, propriétaire de Mercedes-Benz, est l'un des membres fondateurs. Il réunit une dizaine de constructeurs, dont les Français PSA Peugeot Citroën et Renault.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi