Tech

Avec KickSoul, le smartphone se contrôle avec les pieds

ActualitéClassé sous :smartphone , interface homme machine , controles gestuels

Il est des situations du quotidien où les pieds peuvent remplacer les mains lorsque celles-ci sont prises : pousser un objet, fermer et ouvrir une porte, etc. S'inspirant de cette réaction instinctive, des chercheurs du MIT (Massachusetts Institute of Technology) ont créé KickSoul, une semelle de chaussure qui transforme certains mouvements du pied en commandes pour piloter un smartphone, un ordinateur ou encore l'éclairage domestique.

Il est déjà possible de contrôler son smartphone avec des gestes et la voix. La semelle de chaussure KickSoul complète l’interaction en introduisant les pieds comme une interface de contrôle dans les cas où les mains ne sont pas libres. © MIT Media Lab

Tout le monde a un jour vécu cette situation : arriver chez soi les bras chargés de paquets et s'aider des pieds ou des coudes pour fermer la portière de la voiture, ouvrir puis fermer la porte d'entrée et enfin allumer la lumière. Une alternative qu'une équipe du Media Lab, au MIT (Massachusetts Institute of Technology) a décidé d'explorer d'une manière originale. Ces chercheurs spécialisés dans l'étude des interfaces Homme-machine ont créé un système de contrôle des appareils électroniques avec les mouvements du pied pour suppléer les mains lorsque celles-ci sont déjà occupées.

Nommé KickSoul, le dispositif se compose d'une semelle de chaussure équipée d'un micro-ordinateur Arduino, d'un accéléromètre, d'un gyroscope à six axes et d'un système de communication sans fil Bluetooth. Le tout collecte et relaie les informations à des appareils domotiques ou des applications pour smartphone ou ordinateur. Comme on peut le voir dans la vidéo de démonstration, KickSoul permet notamment de commander l'allumage de la lumière dans une pièce, de zoomer sur un écran d'ordinateur, d'appeler une fonction spécifique dans un logiciel ou encore d'envoyer un document à la corbeille.

Dans cette vidéo de démonstration réalisée par le Media Lab du MIT (Massachusetts Institute of Technology), le système KickSoul sert à contrôler l’éclairage, certaines fonctions sur un smartphone et un ordinateur. L’idée n’est pas mauvaise mais elle demanderait à être développée davantage afin d’aller vers des cas d’usage beaucoup plus utiles. © MIT Media Lab, Vimeo

Une semelle de chaussure au potentiel intéressant

L'équipe du Media Lab s'est aussi intéressée au contrôle sur les smartphones à grand écran que l'on a souvent du mal à piloter d'une seule main. KickSoul permet alors d'activer un affichage réduit pour pouvoir accéder aux fonctions seulement avec le pouce. Amusant et bien vu, le geste du pied qui sert à rejeter un appel téléphonique pourrait s'avérer très appréciable pendant une sieste...

L'idée est intéressante, mais le système est encore assez limité. Il demanderait à être un peu plus poussé pour offrir une plus grande variété de commandes, notamment en domotique. Pourquoi pas avec les deux pieds par exemple ? Certains téléphages apprécieraient peut-être de pouvoir zapper ou contrôler le volume en remuant simplement les chevilles...

Plus sérieusement, ce type de contrôle d'interface pourrait avoir un intérêt pour des applications de réalité virtuelle. Couplé à un système à retour d’effet intégré dans la semelle, cela pourrait par exemple permettre de restituer la texture et la dureté du sol sur lequel on marche en détectant avec précision la position des pieds. Certains métiers ou industries pourraient aussi trouver un intérêt à utiliser ce type de commandes pour gagner en vitesse d'exécution sur certaines tâches.

Cela vous intéressera aussi