Tech

Jimmy, le robot open source signé Intel

ActualitéClassé sous :robotique , robot , intel

Intel veut favoriser la démocratisation de la robotique en proposant une plateforme open source qui permet à quiconque d'imprimer un robot à l'aide d'une imprimante 3D. La partie électronique et mécanique sera commercialisée sous forme d'un kit. À terme, Intel espère que les amateurs pourront fabriquer leur robot programmable pour moins de 1.000 dollars, environ 730 euros.

Avec le robot Jimmy, Intel espère démocratiser la robotique en publiant les fichiers nécessaires à sa fabrication sous licence open source. Pour cela, il faut disposer d’une imprimante 3D pour fabriquer les pièces... et acheter le kit Intel qui comprend les composants informatiques et électroniques ainsi que les éléments non imprimables. © Intel

Dans le cadre d'un programme nommé 21st Century Robot, Intel a créé les fichiers open source nécessaires à la fabrication d'un robot avec une imprimante 3D et qui peut être programmé pour accomplir toutes sortes de tâches ou interagir avec les humains. Pour illustrer ce concept, le géant états-unien vient de dévoiler Jimmy, un sympathique robot humanoïde qui marche, parle, fait de la reconnaissance vocale et envoie des messages via Twitter. Il ne s'agit là que d'un exemple, car l'objectif est que chacun puisse créer son robot personnalisé.

La version grand public du concept repose sur la plateforme Intel Edison, basée sur un processeur Atom. Intel entamera prochainement la commercialisation d'un kit qui comprendra ce composant informatique ainsi que toutes les pièces mécaniques non imprimables en 3D. Le but avoué de la marque est de faire en sorte que d'ici cinq ans, les amateurs puissent construire leur robot pour moins de 1.000 dollars (730 euros). Une version plus performante de Jimmy, basée sur un processeur Core i5 et destinée aux chercheurs et professionnels, est disponible en précommande pour 16.000 dollars.

Le robot Jimmy est né de l’imagination de Brian Johnson, chercheur « futuriste » chez Intel. Avec ce projet, il veut faire en sorte que les amateurs puissent fabriquer leur robot et le personnaliser aussi facilement qu’ils ajoutent des applications sur leur smartphone. © Intel

Robot aussi simple à personnaliser qu’un smartphone

Pour Brian Johnson, chercheur « futuriste » chez Intel à l'origine de ce projet, ce concept se veut aussi simple qu'un smartphone. L'objectif est de voir le grand public et les professionnels (chercheurs, entreprises, écoles, universités, etc.) se servir de cette base pour créer leurs propres robots ainsi que les fonctions dont ils ont besoin ou envie aussi facilement que s'ils personnalisaient leur smartphone avec des applications. Pour ce faire, Intel compte proposer un magasin d'applications qui sera alimenté par la communauté fédérée autour du projet.

« Imaginez de pouvoir personnaliser votre robot comme vous le faites avec votre smartphone. C'est ainsi que les robots pourraient faire partie de notre vie, comme c'est le cas des smartphones. [...] Le futur n'est pas un accident, nous l'inventons », explique-t-il. Passionné de science-fiction, Brian Johnson a rédigé un livre intitulé 21st Century Robot, à paraître cet automne et qui raconte la genèse de ce projet. On peut le découvrir en avant-première dans une préversion téléchargeable.

Cela vous intéressera aussi