Pour lui donner une allure plus réaliste, les chercheurs ont imprimé une tête de dobermann en 3D avec des yeux qui bougent. © Alex Dolce

Tech

Astro, le robot à quatre pattes qui se comporte comme un vrai chien

ActualitéClassé sous :robotique , canidé robotisé , intelligence artificielle

Comme n'importe quel chien bien dressé, ce robot quadrupède comprend les ordres tels que « assis », « couché » et « debout ». À terme, ce canidé robotisé pourra aider des sauveteurs, des policiers, mais aussi des personnes malvoyantes.

Des chercheurs de la Florida Atlantic University aux États-Unis viennent de présenter un robot d'un genre nouveau. Il s'agit d'un quadrupède aux allures de chien, doté des dernières avancées en matière d'intelligence artificielle et d'apprentissage automatique (machine learning) pour découvrir et interagir avec le monde par lui-même, à la manière d'un vrai chien. C'est ce qui le différencie de Spot, le chien robotisé de Boston Dynamics.

Le développement du robot, baptisé Astro, a nécessité la collaboration de deux équipes, l'une spécialisée en robotique, l'autre en neurosciences, cognition et intelligence artificielle. Côté robotique, les quadrupèdes de ce genre sont relativement rares, et celui-ci se distingue grâce à une tête imprimée en 3D qui contient le cerveau électronique, mais aussi des yeux très réalistes.

Astro pèse environ 40 kilos et il est capable de reconnaître des gestes de la main, mais aussi des couleurs. © Florida Atlantic University (FAU)

Un cerveau de 4 téraflops

Il intègre de nombreux capteurs, comme des caméras, des microphones directionnels, des capteurs de gaz et même le radar. Son cerveau est composé de deux modules Nvidia Jetson TX2 pour une puissance de calcul totale de quatre téraflops. Astro est entraîné à la manière d'un chien pour accomplir des tâches, grâce aux techniques de l'apprentissage profond (deep learning) et notamment un réseau neuronal profond.

Ce chien robot comprend déjà les commandes comme « assis », « debout » et « couché ». Les chercheurs comptent lui apprendre à comprendre les gestes, différentes langues, à reconnaître les visages humains et d'autres chiens, et même à coopérer avec des drones. À terme, il pourrait être utilisé pour détecter des armes et des explosifs, pour servir de chien guide d'aveugle, pour effectuer une surveillance médicale ou encore assister les équipes de sauvetage, la police ou les militaires.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi