Toujours en développement, le nouveau noyau Linux 4.1 montre déjà des performances prometteuses. Selon les tests réalisés par Phoronix, il serait moins énergivore que la version précédente, en particulier lorsqu’il est associé avec des processeurs Intel.
Cela vous intéressera aussi

Bonne nouvelle pour ceux d'entre vous qui utilisent un ordinateurordinateur portable équipé d'un processeur IntelIntel. Phoronix a réalisé toute une batterie de tests, qui confirment les constatations d'un développeur de Red Hat selon lequel le nouveau noyau LinuxLinux 4.1 en cours de finalisation consomme moins d'électricité que son aîné, avec un gain très sensible pour l'autonomieautonomie et le porte-monnaie.

Ainsi d'après les tests réalisés sous Ubuntu à partir d'un Asus Zenbook équipé d'un processeur Intel Core i7 Haswell, l'ultrabook consommerait environ 7 % d'énergieénergie en moins avec Linux 4.1, ce qui permettrait de gagner entre deux et quatre heures de batterie. À titre d'exemple, un encodage sous LAME MP3 encoder est réalisé avec une consommation moyenne de 20,1 WattsWatts contre 21,5 Watts sous Linux 4.0.

Phoronix dit ne pas savoir exactement à quoi sont dus ces gains en énergie, mais note que de nombreux changements sont apportés au noyau par Linux 4.1, avec y compris des améliorations aux drivers Linux. Pour certaines applicationsapplications, la consommation d'énergie ne change pas, en revanche les performances (comme le framerate) sont améliorées à consommation constante.