Tech

Weave, le service en ligne pour Firefox

ActualitéClassé sous :Internet , informatique , weave

Après la sortie de la version 3 de son navigateur, la fondation Mozilla, vedette du logiciel libre, ambitionne de s'installer aux côtés de Google et de Microsoft sur le secteur des services en ligne.

Weave, une trame personnelle dans la Toile d'Internet. © Mozilla

Partager avec ses proches ses adresses favorites, les retrouver, ainsi que les réglages personnels du navigateur, lorsque l'on travaille sur un autre ordinateur, ou encore les récupérer après un crash : c'est ce que propose Mozilla, du moins aux utilisateurs de la version 3 de Firefox. Celle-ci vient seulement d'être présentée et n'existe pour l'instant qu'à l'état de « bêta 2 », c'est-à-dire dans une version d'essai encore infestée de quelques bugs.

Ce service en ligne est baptisé Weave, c'est-à-dire tissu ou trame, et se présente donc comme une toile personnelle. Outre les adresses favorites (appelées marque-pages dans Firefox) et les réglages, Weave permet aussi d'enregistrer sur les serveurs de Mozilla l'historique des navigations et, dans une version ultérieure, les mots de passe.

Placer vos informations sur Internet pour le retrouver ou les partager : le principe est simple. Mais il exige des serveurs, du cryptage et quelques logiciels. © Mozilla

De plus en plus de données en ligne

Ces informations seront bien sûr cryptées. Elles pourront donc être ainsi sauvegardées afin d'être retrouvées après une panne ou utilisées sur un autre ordinateur. Après avoir ouvert un compte chez Mozilla, on peut définir les autorisations d'accès pour permettre à d'autres personnes d'utiliser les marque-pages. Au passage, le principe facilite aussi les déménagements de données lorsqu'on s'offre un nouvel ordinateur.

Google et Microsoft proposent déjà ce genre de services. La fondation Mozilla se lance donc sur un marché où la concurrence est bien installée. Mais cet éditeur de logiciels libres entend manifestement étendre à l'avenir son offre en ligne. La formule, en effet, évoluera en 2008 avec l'édition d'API (Application Programming Interface), à destination des développeurs indépendants, qui permettront d'ajouter des services en ligne pour les utilisateurs de Firefox.

Encore expérimental (il est en version 0.1), Weave ne trouvera sa vitesse de croisière qu'après la sortie de la version définitive de Firefox 3, prévue « mi 2008 ». On verra alors sans doute apparaître d'autres services de partage de données en ligne.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi