Tech

Google veut fouiller en temps réel dans Twitter et Facebook

ActualitéClassé sous :Internet , moteur de recherche , Google

-

Une météorite vient de fendre le ciel d'un éclair lumineux du côté du Puy-de-Dôme ? Tapez « météorite bolide Puy-de-Dôme Clermont-Ferrand » dans le moteur de recherche de Google et vous aurez déjà, peut-être, la première récolte de témoignages sur Twitter ou Facebook. C'est ce que promet Google pour bientôt avec une recherche en temps réel sur ces sites de microblogging mais aussi sur l'ensemble du Web.

Une nouvelle rubrique, Latest results (derniers résultats), apparaîtra bientôt. © Google

Au mois d'octobre, Google signait un accord avec le site de microblogging Twitter pour ouvrir l'océan de minis messages au moteur de recherche. Microsoft faisait de même avec Facebook pour son Bing. Tous les messages déposés sur ces sites et rendus publics peuvent donc désormais être indexés comme n'importe quelle page Web.

Mais l'indexation prend du temps. Cette semaine, sur son blog officiel, Google vient d'annoncer une indexation à la Lucky Luke, plus rapide que son ombre, et même en temps réel, qui prendra en compte les messages de Twitter, mais aussi d'une partie de ceux de Facebook et de MySpace ainsi que des pages d'actualité.

Quand des New Yorkais ont vu un Airbus descendre sans faire de bruit puis disparaître derrière des immeubles, ils pouvaient déjà penser qu'un crash était en train de se préparer mais il était encore trop tôt pour chercher sur le Web. En revanche, avec une fouille en temps réel avec des mots clés comme « avion de ligne, crash, New York, Airbus », il aurait été possible, dans les minutes suivantes, de découvrir les messages lancés sur Twitter par les spectateurs aux premières loges assistant à l'amerrissage de l'A320 en panne moteur sur la rivière Hudson.

L'actualité encore plus vite

Sur un mobile, un automobiliste coincé dans un embouteillage pourra peut-être apprendre ainsi que sa route est obturée par un camion ayant perdu son chargement d'huile d'olive et qu'il serait bon d'évacuer les lieux à la première occasion ou de prendre son mal en patience. Après l'apparition d'un bolide lumineux dans le ciel, les amoureux du ciel pourront rapidement partir à la pêche aux témoignages à chaud pour commencer un recoupement des observations et déterminer où l'objet a plongé dans l'atmosphère. Etc. etc.

Microsoft est déjà sur l'affaire avec, aux Etats-Unis, une version de Bing capable d'explorer à grande vitesse les messages de Twitter. Google annonce donc la même fonctionnalité, prochainement en test aux Etats-Unis, mais avec, en prime, les messages de Facebook ou de MySpace et les pages d'actualité classiques. Les résultats de dernière minute apparaîtront dans une fenêtre spéciale, titrée Latest results sur la version anglophone. Ce petit cadre est spécialement dimensionné pour les téléphones à accès Internet, comme l'iPhone et les modèles utilisant le logiciel système Android. C'est donc d'abord une réduction drastique du temps d'indexation qu'annonce Google, sans toutefois préciser la date.

L'entreprise américaine a annoncé également d'autres nouveautés en préparation, comme une recherche d'images à partir de photographies prises par un téléphone (une application appelée Goggles) ou un service de reconnaissance vocale pour des recherches en japonais.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi