Fabriquée par Samsung et présentée l’an dernier, la deuxième version de Surface, dénommée SUR 40, commence sa commercialisation. On peut acheter cette curieuse interface collective pour un peu moins de 6.000 euros.

Cela vous intéressera aussi

Alors que tout le monde ne parle que de tablettes, Microsoft fait des tables. Voici la version 2.0 de sa Surface, cet immense écran tactileécran tactile horizontal que l'on utilise à plusieurs. Apparu en 2007, cet engin imposant, vendu 8.900 euros, impose l'installation de caméras infrarougeinfrarouge pour repérer les doigts de plusieurs personnes réunies autour de la table.

La version 2 de Surface, baptisée SUR 40, fabriquée et commercialisée par Samsung, est plus moderne. La surface est un écran tactile de 40 pouces (101 cm de diagonale) de 1.920 x 1.080 pixelspixels, détectant 50 contacts simultanés. D'après Microsoft, cet écran peut reconnaître les doigts mais aussi les mains et les objets, comme on peut le voir sur une vidéo de Microsoft (tournée au CES 2011) où les deux démonstrateursdémonstrateurs de la SUR 40 s'amusent avec des canettes de soda. Exit, donc, les caméras à infrarouge et l'éclairage de la Surface en version originelle.

L'épaisseur descend à 10 cm et le prix à 5.600 euros. La cible est toujours professionnelle... La légèreté et le faible encombrement permettent désormais de l'accrocher au murmur, avec un support à la norme Vesa. Il suffit de dévisser les quatre pieds.

Cet ordinateur horizontal sert à manipuler des documents, seul ou à plusieurs (ici la version 1 de Surface). © Microsoft
Cet ordinateur horizontal sert à manipuler des documents, seul ou à plusieurs (ici la version 1 de Surface). © Microsoft

Bientôt une table de salon ?

Les performances sont revues à la hausse avec un affichage Full HD et un angle de vision de 178°. La luminositéluminosité est annoncée de 300 candelas/m2 et le contrastecontraste de  2.000 :1.

À l'intérieur de ce qui ressemble à un gros écran plat, on trouve un processeurprocesseur Athlon X2 à 2,9 GHz, une carte vidéo AMD Radeon HD 6750M, une mémoire vivemémoire vive de 4 Go et un disque dur de 320 Go. C'est bien sûr Windows 7 qui fait tourner l'ensemble. On y trouve 4 ports USBUSB pour que chacun puisse venir autour de cette table de réunion avec ses documents. La table offre aussi un connecteur HDMIHDMI (pour un vidéoprojecteur ?) et un port Ethernet. En revanche, le Wi-FiWi-Fi est absent, ce qui peut paraître curieux.

Les applicationsapplications ? Pour l'instant, le travail en réunion au sein d'entreprises. Un jour, peut-être, nous trouverons des tables basses de ce genre dans les magasins d'ameublement pour agrémenter le salon d'un support interactifinteractif...