Tech

Un écran tactile... au verso

ActualitéClassé sous :informatique , Patrick Baudisch , écran tactile

Microsoft s'apprête à présenter un écran tactile d'un nouveau genre, que l'on commande sur sa face arrière. Une astuce bien commode.

Un écran tactile que les doigts ne tacheront pas... © Patrick Baudisch

Quel est le principal inconvénient d'un écran tactile ? Lorsqu'on approche un doigt, il masque le signe que l'on veut toucher... Trivial, certes ; gênant, bien sûr ; insurmontable, sûrement pas. Des ingénieurs se sont penchés sur la question et ont trouvé une solution de bon sens : placer la surface tactile à l'arrière de l'écran. Au Japon, la société Mitsumi a présenté un prototype de touchpad au dos de l'appareil. L'écran est ainsi complètement libéré et on peut même naviguer dans un menu en tenant l'appareil d'une seule main (dixit Mitsumi).

L'image d'un doigt apparaît sur l'écran du NanoTouch et la tache noire indique précisément la zone pointée. © Patrick Baudisch

Microsoft Research planche sur le même concept. En Allemagne, Patrick Baudisch, collaborateur de l'entreprise américaine mais aussi professeur d'informatique à l'Institut Hasso Plattner de l'université de Postdam, a mis au point un écran, initialement appelé LucidTouch, complété d'un touchpad au verso et piloté par un logiciel spécial.

Gros doigts et petits écrans

Lorsqu'un doigt appuie sur la surface sensible, une forme apparaît sur l'écran, ressemblant à une protubérance et indiquant la zone activée. Un raffinement logiciel peut aussi fait apparaître une image ou une silhouette de doigt, donnant l'illusion que l'écran est transparent.

Patrick Baudisch, chercheur allemand et collaborateur de Microsoft Research, montre le prototype LucidTouch. © Patrick Baudisch

Depuis le premier LucidTouch, le projet, rebaptisé NanoTouch, s'est orienté vers des écrans de petites dimensions, mieux adaptés aux téléphones mobiles et autres baladeurs. Pour tester l'idée en situation réelle, quatre prototypes de tailles différentes ont été construits, mesurant (en diagonale) 6,1 cm, 3,05 cm, 1,52 cm et 0,76 cm. Apparemment, même les utilisateurs à gros doigts parviennent à manipuler le modèle le plus petit. D'après la revue Technology Review, ces prototypes seront présentés à la conférence Computer Human Interaction, qui se tiendra à Boston en avril 2009.

Cela vous intéressera aussi