Tech

MXP4 : un nouveau format pour écouter la musique autrement

ActualitéClassé sous :informatique , musique , musiciens

Enregistré sur une série de pistes différentes, un morceau de musique pourrait être écouté de multiples manières, en retirant un ou plusieurs instruments par exemple. C'est à peu près l'idée du format MXP4 imaginé par une start-up française qui doit d'abord convaincre les artistes et les maisons de disques.

La version téléchargeable du lecteur MXP4, avec des choix inédits...

Lorsque des musiciens enregistrent un morceau en studio, la musique est stockée sur différentes « pistes » (un terme qui date des bandes magnétiques), réservées aux instruments et aux voix. Après le montage, ces enregistrements sont mélangés pour n'obtenir que les deux pistes de la stéréo traditionnelle. Ce montage est donc figé et unique.

Une petite équipe a imaginé une solution technique originale pour permettre aux musiciens de proposer en un seul fichier une série de versions différentes et même de démultiplier les variantes à l'infini. Sylvain Huet, Philippe Ulrich et Gilles Babinet (tous des vieux routiers de l'informatique ou de la musique) ont créé un nouveau format, baptisé MXP4, qui véhicule plusieurs montages, créés par les artistes. Un même morceau pourra ainsi être proposé avec des ambiances complètement différentes. Bien adapté à la musique numérique, ce principe fait déjà l'objet d'études dans le monde. La start-up française Musinaut l'a poussé plus loin avec un logiciel, partie intégrante du lecteur, capable de découper chaque musique en éléments musicaux qui pourront ensuite être mélangés en tenant compte de leur proximité harmonique.

Jouer avec la musique

Comme en témoignent les premières réalisations proposées en démonstration, le résultat est digne d'intérêt. Sur le site Web consacré à MXP4, il est en effet possible de télécharger une version simplifiée du lecteur (ce qui restera possible jusqu'au 31 décembre 2008) et deux morceaux de musique ainsi déclinés en plusieurs versions.

Pour être utilisable, ce nouveau format exige donc la collaboration des artistes qui doivent y recourir dès l'enregistrement en studio. L'entreprise ne dévoile rien des projets en cours. Le lecteur et le créateur de fichiers sont pour l'instant disponibles pour Mac et PC mais le site évoque des versions ultérieures du lecteur pour des baladeurs. De plus, il serait capable de lire des morceaux écoutés en streaming, donc depuis une radio en ligne.

Quel que soit le succès de cette aventure, elle illustre peut-être une tendance naissante. Après des années d'hégémonie du MP3, dont la qualité d'écoute est plutôt médiocre, de nouvelles pratiques pourraient sans doute voir le jour, d'autant que les maisons de disques, navrées par les baisses de ventes des CD, cherchent des idées neuves...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi