Tech

Jeu Topobo : la mémoire du mouvement

ActualitéClassé sous :informatique , robot , robotique

Topobo se présente comme un kit de construction très simple, manipulable par des enfants, mais doté d'une "mémoire de mouvement".

Jeu Topobo : la mémoire du mouvement

A l'instar des briques Lego, les composants Topobo sont de formes multiples, mais certains des composants sont "actifs", c'est-à-dire intègrent des éléments électroniques et mécaniques, et servent à générer les mouvements de la construction effectuée. Ces mouvements sont "enseignés" à la construction par simple manipulation.

Par exemple, en effectuant une fois une rotation dans un sens, puis dans l'autre, le mouvement produit est mémorisé. La pièce concernée se comportera toujours de la sorte à l'avenir, constituant une rotule simplifiée. Il est alors facile d'adjoindre une "jambe" à cette rotule, puis de refaire la même chose avec une deuxième rotule tournant en sens inverse, pour produire un mini-bipède capable de marcher sur deux jambes.

En combinant les différentes pièces actives et passives, l'enfant peut ainsi créer des constructions sophistiquées s'apparentant à des robots et effectuant les mouvements appris. Ceux-ci sont d'ailleurs modifiables à tout moment, toujours par simple manipulation.
Les vertus du projet en matière d'enseignement sont très riches : l'enfant comprend rapidement la notion d'équilibre et de centre de gravité (en particulier l'impact des mouvements sur l'équilibre de la construction) et perçoit l'intérêt de la combinaison de plusieurs mouvements (notion de degré de liberté en robotique). Plus généralement, le projet vise à étendre la notion de systèmes physiques "informatiquement augmentés", jugés comme une voie très prometteuse en matière de design ou de conception.

Il n'est du reste pas impensable que Topobo devienne un jour un produit commercialisé, comme ce fut le cas pour les recherches ayant conduit à la création de la gamme de kits robotiques Lego Mindstorms (http://mindstorms.lego.com), imaginés au MIT. Le projet Topobo quant à lui, se poursuit, avec notamment comme objectif d'augmenter la complexité des briques élémentaires (ajout de tests conditionnels dans les mouvements possibles, par exemple).

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi