Sciences

Pourquoi Henri IV a-t-il été assassiné ?

Question/RéponseClassé sous :Époque moderne , Homme , Henri IV

Le 14 mai 1610, le roi de France Henri IV est assassiné dans son carrosse par François Ravaillac, un fanatique catholique. Quelles sont les raisons qui ont motivé ce régicide ?

Gravure représentant l'assassinat d'Henri IV. Bien que l’assassin ait déclaré avoir agi seul, la théorie d’un complot est plausible. © Wikimedia Commons, DP

Les raisons de l'assassinat d'Henri IV

L'auteur de l'assassinat, François Ravaillac, est un fervent catholique qui est sujet à des visions. En 1609, une vision lui commande de demander à Henri IV de convertir les huguenots (protestants). En effet, à cette époque, la France est divisée sur le plan religieux avec d'un côté les huguenots et de l'autre les catholiques, mais la paix règne grâce à l'édit de Nantes, qui reconnaît la liberté de culte aux protestants. Ravaillac ne parvient pas à rencontrer le roi, mais il a vent de ses projets concernant la guerre avec l'Espagne. Il pense alors qu'Henri IV veut lancer une guerre contre le pape et les catholiques. Pour cette raison, il décide de l'assassiner.

Assassinat d'Henri IV : la théorie du complot

Bien que Ravaillac ait toujours clamé avoir agi seul, certains historiens pensent qu'Henri IV a été victime d'un complot. La mort du roi de France arrange bien du monde. Tout d'abord, Marie de Médicis, qui vient d'être couronnée reine de France (la veille de l'assassinat). Elle devient régente après la mort de son époux, en attendant la majorité de Louis XIII. Les Habsbourg se réjouissent de l'assassinat, puisque le roi projetait de reprendre la guerre contre l'Espagne. Enfin, la mort d'Henri IV sert d'autres intérêts, comme ceux d'Henriette d'Entragues, que le roi avait promis d'épouser.

À savoir

Quelque temps avant sa mort, Henri IV craignait pour sa vie. Il répétait que sa mort était imminente. Le 3 mai, des bruits couraient déjà sur la mort du roi. De plus, son astrologue lui avait prédit qu'il mourrait dans son carrosse, un 13 ou un 14.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi