Sciences

Qui a incendié le Reichstag ?

Question/RéponseClassé sous :Époque contemporaine , Homme , incendie du Reichstag

Dans la nuit du 27 au 28 février 1933, un incendie est déclaré au palais du Reichstag, à Berlin. Cet événement, qui intervient alors que les nazis sont en pleine campagne pour les élections législatives de mars 1933, fait l'objet d'une controverse.

Marinus van der Lubbe est l'auteur de l'incendie du Reichstag. Le fait de savoir s’il s’agit d’un acte de résistance isolé ou non fait encore débat. © Wikimedia Commons, DP

L'incendie du Reichstag causé par Marinus van der Lubbe

L'auteur de l'incendie est un homme de 24 ans, nommé Marinus van der Lubbe. Le soir du 27 février 1933, il s'introduit dans le Reichstag et met le feu à plusieurs pièces. Lorsque la police et les pompiers arrivent sur les lieux, Marinus van der Lubbe se laisse prendre, l'air hagard, sans opposer de résistance. Il affirme qu'il a agi de son propre chef.

Les nazis tirent profit de l'incendie du Reichstag

Alors que la campagne de propagande nazie bat son plein, l'incendie du Reichstag est présenté par les nazis comme une opération de sabotage menée par les communistes. Influencé par Hitler, le président du Reich, Paul von Hindenburg, signe un décret qui vise à réprimer les communistes « au nom de la protection du peuple et de l'État ». Des milliers de militants ainsi que des intellectuels de gauche sont emprisonnés.

Les controverses

L'incendie du Reichstag est incontestablement une aubaine pour les nazis. Cela leur permet de déclencher la répression contre tous ceux qui leur font obstacle, et de donner les pleins pouvoirs à Adolf Hitler. Les opposants accusent les nazis d'avoir eux-mêmes mis le feu au Reichstag pour réprimer les communistes. Cependant, cette version des faits n'est pas prouvée. Une autre version consiste à dire que Marinus van der Lubbe a bel et bien agi seul, et qu'il s'agit d'un acte de résistance isolé.

À savoir

Marinus van der Lubbe a été condamné pour haute trahison et exécuté en 1934. Sa condamnation à mort a été jugée illégale par la justice allemande en 2008.

Cela vous intéressera aussi