C'est par millions que les flocons de neige tombent dans le calme et la douceur pour recouvrir nos paysages hivernaux de manteaux blancs immaculés. Leur simple évocation suffit sans doute à plonger certains d'entre nous dans d'heureux souvenirs d'enfance ponctués de batailles de boules de neige ou de chocolats chauds.

Chaque flocon de neige est constitué d'un agrégat de cristaux de glace qui s'unissent dans des formes d'une infinie variété. Des formes complexes qui dépendent de la température et de l'humidité ambiante, notamment.

Le processus de cristallisation mis en œuvre dans ses travaux de microphotographie par Marek Miś aussi dépend de nombreux facteurs. Est-ce en jouant sur ces facteurs qu'il parvient, sous lumièrelumière polarisée et avec un grossissement de 100 fois, à obtenir ce type de flocons quelque peu déstructuré, aux branches qui semblent fuir le centre comme des tentacules ? En se laissant surprendre par le hasard du quotidien, surtout. Car, de l'aveu du photographe, il est impossible de prévoir ce que la nature choisira d'offrir à nos regardsregards lorsqu'on lui proposera tout simplement, plutôt que de surprendre un étrange flocon de neige, de mélanger sur une table, quelques cristaux de sel et de sucresucre.

Cliché réalisé à l'aide d'un microscopemicroscope Olympus BH-2 et d'un appareil Pentax K10. © Marek Miś. Tous droits réservés