Illustration de la sonde Europa Clipper de la Nasa. Son lancement est prévu dans le courant de la décennie 2020. © Nasa

Sciences

Europa Clipper

DéfinitionClassé sous :Europa Clipper , europe , Nasa

Europa Clipper est une sonde de la Nasa destinée à chercher des traces de vie sur Europe, un des quatre satellites galiléens de Jupiter. Cette mission fait suite aux recommandations du Decadal Survey, un rapport décennal du Conseil national de la recherche américain qui identifie les principales priorités pour chaque décennie dans l'astronomie et l'astrophysique.

La date précise de son lancement n'a pas encore été fixée mais elle est prévue au début des années 2020, vraisemblablement vers 2022-2023. Les avancées scientifiques seront majeures pour ce corps planétaire très particulier dont on sait aujourd'hui qu'il abrite un océan à l’état liquide sous ses couches de glace, dont l'épaisseur atteint 25 kilomètres. Renfermant deux fois plus d'eau que la Terre, cet océan de 100 kilomètres de profondeur pourrait être salé et, pourquoi pas, abriter des formes de vie. Les dix instruments prévus seront chargés d'imager et de sonder la surface de cet objet et le vaste océan.

Parmi ses autres objectifs, Europa Clipper cartographiera avec précision la surface de l'astre, déterminera son habitabilité, recherchera les régions où la banquise est plus fine, pour identifier les terrains les plus favorables pour l'atterrisseur qui, lui, pourrait partir au début de la décennie 2030. Compte tenu du fait qu'il y a de l'eau liquide sur Europe, et qu'elle est là depuis des milliards d'années, ce satellite est l'un des lieux les plus probables pour trouver de la vie dans notre Système solaire. L'avancée majeure sera sans doute liée à l'étude de l'accessibilité de la zone habitable pour de futures missions.

La Lune Europe observée par la sonde Galileo de la Nasa. L'image, à gauche, montre l'aspect approximatif des couleurs naturelles d'Europe. L'image, à droite, est une version composite en fausses couleurs combinant des images violettes, vertes et infrarouges pour améliorer les différences de couleurs dans la croûte de glace du satellite de Jupiter. © Nasa, JPL-Caltech, DLR

Une cible de choix pour l’astrobiologie

Au cours des deux à trois années de sa mission, entre 40 et 45 survols sont prévus, à des distances variant entre 2.700 et 25 kilomètres de sa surface.

Cette mission sera de plus extrêmement complémentaire à Juice, dans la logique du projet ESA-Nasa EJSM qui fut annulé en 2011. Première mission de l'ESA à destination de Jupiter, Juice a pour objectif le système jovien dans son ensemble, en se concentrant particulièrement sur trois des quatre lunes glacées galiléennes (Europe, Ganymède et Callisto) et Jupiter. Elle sera lancé en 2022, depuis le Centre spatial de Kourou, à la même époque que Europa Clipper.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi