Le dihydrogène phosphate (H2PO4-) est une substance amphotère. © Wikipedia
Sciences

Ampholyte

DéfinitionClassé sous :chimie , acide , base

En chimie, un ampholyte est une substance se comportant à la fois comme un acide et une base, c'est-à-dire qu'elle peut céder ou capter un ion H+. Une telle substance est dite amphotère. L'eau pure est un exemple d'ampholyte : elle est la base conjuguée de l'ion hydronium H3O+ et l'acide conjugué de l'ion hydroxyle HO-. Dans la réaction acido-basique d'autoprotolyse, elle peut donc perdre un proton (H2O ⟶ H++ HO-) ou en gagner un (H2O + H+ ⟶ H3O+).

Exemples de substances amphotères

La plupart des métaux ayant plusieurs niveaux d'oxydation, les oxydes et hydroxydes de métaux sont amphotères. En solution acide, l'hydroxyde d'aluminium Al(OH)3 se comporte ainsi comme une base en captant des ions H+ : Al(OH)3 + 3 H+ ⟶ AI3+ + 3H2O. En milieu basique, il se comporte comme un acide en cédant des ions H+ : Al(OH)3 + 2 OH- ⟶ Al(OH)4-. Les acides aminés constituent un autre bon exemple d'ampholyte, car ils possèdent à la fois un groupe carboxylique -COOH qui est acide et un groupe aminé -NH2 qui est basique.

Les acides aminés sont des ampholytes : ils possèdent à la fois un groupe aminé -NH2 qui est basique et un groupe carboxylique -COOH qui est acide. © Wikipedia

Applications des ampholytes

La propriété amphotère est principalement utilisée pour séparer ou doser des substances chimiques (chromatographie par échange d'ions ou électrophorèse pour les protéines par exemple). Certains tensioactifs amphotères comme le Cocoamidopropyl betaïne sont aussi ajoutés dans les shampoings à usage fréquent ou pour bébé afin d'atténuer l'effet décapant des tensioactifs anioniques.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !