C’est la panne sèche pour le télescope spatial Kepler !

Classé sous :Kepler , télescope spatial , Nasa

Après neuf ans d'une chasse effrénée aux exoplanètes, Kepler a pris sa retraite ce mardi 30 octobre 2018, a annoncé la Nasa. La panne de carburant qui planait depuis quelques mois au-dessus du célèbre télescope spatial aura finalement eu raison de lui. Kepler, bien qu'il cesse toute activité, restera à jamais dans l'espace, en orbite autour du Soleil.

Que va devenir le télescope spatial Kepler, maintenant qu’il est en panne ? La Nasa nous explique tout dans cette vidéo. Pour obtenir une traduction en français assez fidèle, cliquez sur le rectangle blanc en bas à droite. Les sous-titres en anglais devraient alors apparaître. Cliquez ensuite sur l'écrou à droite du rectangle, puis sur « Sous-titres » et enfin sur « Traduire automatiquement ». Choisissez « Français ». © Nasa/JPL-Caltech

Depuis le début de ses observations en 2009, le télescope spatial Kepler a déniché au moins 2.662 exoplanètes. Environ 2.900 potentiels mondes supplémentaires attendent encore confirmation. Kepler est sur la touche, mais cela ne signifie pas la fin de la traque aux exoplanètes. Après des années de bons et loyaux services, il passe le flambeau à un nouveau chasseur : le satellite Tess. Lancé en avril 2018, Tess a déjà repéré des planètes extrasolaires potentielles.

La Nasa a annoncé la fin du célèbre chasseur d’exoplanètes Kepler. En neuf ans d’activité, le télescope spatial a découvert des milliers de mondes extrasolaires. © Nasa/Wendy Stenzel/Daniel Rutter