30 ans d’Hubble : retour sur les tempêtes de Jupiter

Classé sous :images du télescope Hubble , Jupiter , Grande Tache Rouge

Aujourd'hui, gros plan sur Jupiter avec cette image prise en juin 2019 alors que la planète géante se trouvait à 644 millions de kilomètres de notre Terre.

Zoom sur la Grande Tache rouge de Jupiter. © HubbleESA, YouTube

Sur cette photo apparaissent les couleurs intenses des nuages tourbillonnant dans l'atmosphère de la planète géante. Parmi les caractéristiques les plus frappantes, celles des nuages qui se déplacent vers la Grande Tache rouge. L'occasion aussi pour les astronomes de confirmer que cette gigantesque tempête anticyclonique continue de rétrécir. Aujourd'hui, elle ne mesure guère plus du diamètre de la Terre. Et les astronomes ignorent quel mécanisme se cache derrière ce phénomène.

Au sud de la Grande Tache rouge, en forme de ver, un cyclone tournant dans le sens inverse de celui de la Grande Tache rouge. Et en divers endroits de Jupiter, des ovales blancs ou bruns, comme autant de tempêtes qui ne persistent parfois pas plus de quelques heures, mais d'autres fois, sont présentes pour plusieurs siècles.

Cette image produite par le télescope spatial Hubble montre aussi des bandes de nuages parallèles, constituées d'un air circulant dans des directions opposées, à différentes latitudes. Ces bandes sont créées par des nuages d'épaisseur et de hauteur différentes. Les bandes plus claires correspondant à des nuages plus élevés et plus épais que les bandes plus foncées.

Le 24 avril 2020, la Nasa et l’ESA fêteront le 30e anniversaire du lancement de Hubble. En attendant de découvrir la trentième « image iconique » qui sera dévoilée pour l’événement, nous vous invitons à replonger dans l’immense iconothèque du célèbre télescope spatial. Découvrez ou redécouvrez quelques-unes des plus belles et impressionnantes du catalogue de Hubble.

Chaque année, Hubble observe Jupiter et les autres planètes extérieures de notre Système solaire pour permettre aux astronomes de mieux comprendre les mécanismes en jeu dans les atmosphères des planètes géantes. © Nasa, ESA, A. Simon (Goddard Space Flight Center), and M.H. Wong (University of California, Berkeley)