Une intelligence artificielle découvre deux nouvelles exoplanètes

Classé sous :exoplanète , intelligence artificielle , Kepler

Pendant les neuf années qu'a duré sa mission, le télescope spatial Kepler a découvert plus de 2.600 exoplanètes. Aujourd'hui, des astronomes de l'université du Texas à Austin (États-Unis), en partenariat avec Google, annoncent avoir mis à contribution une intelligence artificielle pour fouiller dans les archives de la mission K2 et en découvrir deux de plus, chaudes, très proches de leur étoile, avec des périodes orbitales courtes et légèrement plus grandes que la Terre.

Le chasseur d'exoplanètes Kepler a été lancé il y a 10 ans et a pris sa retraite fin octobre 2018. © Nasa Kepler and K2, Twitter

En 2017 déjà, le procédé avait servi à débusquer une exoplanète autour d'une étoile déjà connue de Kepler pour héberger sept autres planètes. Mais l'algorithme développé cette fois-ci est plus adapté aux données recueillies par le télescope spatial durant la mission K2. « Des données difficiles à interpréter, car le télescope se déplaçait tout le temps, explique Andrew Vanderburg, de l'université du Texas. L'intelligence artificielle nous aidera à explorer les données de manière uniforme. En effet, lorsque nous les analysons de manière traditionnelle, certaines données sont trop bruitées ou parfois les planètes ne sont tout simplement pas alignées correctement. »

Les deux exoplanètes orbitent autour d’étoiles de la constellation du Verseau, l’une située à 1.300 années-lumière, l’autre à 1.230. © katy_novikova