La Nasa met le cosmos en musique

Classé sous :Espace , Chandra X-ray Observatory , observatoire Chandra

La Nasa a lancé un nouveau projet visant à convertir les photos spatiales en « musique » traduisant l'intensité de la lumière et la couleur des images. « Les télescopes nous permettent de voir à quoi ressemble le Centre galactique sous différents types de lumière. En traduisant en images les données numériques (sous forme de 1 et de 0) captées par les télescopes, les astronomes créent des représentations visuelles qui nous seraient autrement invisibles, explique Megan Watzke, qui travaille à l'observatoire de rayons X Chandra. Mais que se passerait-il si nous exploitions ces données numériques avec un autre sens comme l'ouïe ? »
 

Dans cette vidéo, on peut entendre un crescendo lorsque le son atteint la partie en bas à droite de l’image, où se situe Sagittarius A*, un trou noir où se concentrent des nuages de gaz et de poussière particulièrement brillants. © Nasa, CXC, SAO, STScI ; IR: Spitzer Nasa, JPL-Caltech

La sonification est le processus qui transforme les données en son. La traduction se déplace de la gauche vers la droite, les sons représentant la position et la luminosité des sources. La lumière des objets situés vers le haut de l'image se traduit par des sons plus aigus, tandis que l'intensité de la source de lumière contrôle le volume. Les étoiles et sources compactes sont transcrites en notes individuelles, et les nuages de gaz et de poussière produisent une sorte de « bourdonnement ». Il est possible d'écouter les données soit en « solo » de l'observatoire de rayons X Chandra, du télescope spatial Hubble ou du télescope Spitzer, chacun jouant un instrument différent, soit en « symphonie », comme dans la vidéo ci-dessus.

D'autres images de la galaxie sont disponibles sur le site et sur Twitter.
 

La Nasa a créé des « musiques » à partir du code numérique enregistré par des télescopes. © Nasa, CXC, SAO, STScI ; IR: Spitzer Nasa, JPL-Caltech
Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] La théorie des cordes, la musique de l'univers ?  En décrivant les particules élémentaires comme des cordes vibrantes, la théorie des cordes explique leurs propriétés de manière élégante et pourrait même réunir la relativité générale et la mécanique quantique. Cette piste est suivie depuis plusieurs décennies mais elles est hérissée d'obstacles. Rugueuse sur le plan mathématique, elle est également difficile à vérifier.