Des fusées-sondes créent un étonnant spectacle lumineux dans le ciel de Norvège

Classé sous :atmosphère , aurore boréale , Nasa

Des scientifiques chanceux ont assisté à un étrange feu d'artifice sur fond d'aurore boréale dans la nuit du 5 avril, dans le nord de la Norvège. Deux fusées-sondes ont relâché dans la haute atmosphère des gaz colorés dans le cadre de la mission Auroral Zone Upwelling Rocket Experiment (AZURE) de la Nasa qui étudie les aurores. Les nuages lumineux sont utilisés comme traceurs pour suivre la circulation des vents et des particules chargées, influencées par les lignes de champ magnétique, au sein de l'ionosphère.

Ces nuages lumineux, produits par des vapeurs libérées dans la haute atmosphère au-dessus de la Norvège lors d'une expérience le 5 avril 2019, permettent d'étudier les vents, le champ magnétique et les aurores. © Jason A, YouTube

Les fusées-sondes ont décollé de la base de lancement d'Andøya peu après minuit. Ils ont libéré des traceurs dans l'ionosphère, entre 115 et 250 km d'altitude : du triméthylaluminium, qui en réagissant au contact de l'air émet de la lumière (traînée blanche et bleu clair étirée par les vents) ; et un mélange de baryum et de strontium, qui émet de la lumière (nuage bleu foncé) et s'ionise (transformation en particules chargées) partiellement en interagissant avec le rayonnement solaire. Les nuages colorés sont observés depuis le sol à l'aide d'instruments optiques, tels que des appareils photos réflex, indique un physicien qui a participé à la mission depuis l'observatoire Alomar, et leur déplacement est surveillé tout au long de l'expérience (environ 30 min).

Explosion de lumières colorées dans le ciel de Norvège le 5 avril 2019, après le lancement de deux fusées-sondes pour la mission AZURE d'étude des aurores, que l'on voit d'ailleurs danser en arrière-plan sur cette photo. © Yang Sutie