En images : SpaceX déploie les 60 premiers satellites de la constellation Starlink

Classé sous :Astronautique , SpaceX , Constellation de satellites

L'attente en valait la chandelle. Annoncé initialement pour la nuit du 15 au 16 mai, le déploiement des soixante premiers satellites de la constellation Starlink, projet de fourniture d'accès à internet planétaire porté par la société aérospatiale SpaceX, vient d'avoir lieu, dans la nuit du 23 au 24 mai.

La fusée a décollé de Cap Canaveral en Floride à 22 h 30 heure locale, soit 4 h 30 du matin ce vendredi 24 mai, heure de Paris.

Décollage éblouissant du lanceur Falcon 9 pour la mission Starlink le 24 mai 2019. © SpaceX
Le lanceur Falcon 9 s'élance vers l'espace le 24 mai 2019. © SpaceX

Presque trois minutes après le décollage et à environ 70 km d'altitude, les deux étages se sont séparés. Le premier s'est laissé happer par la pesanteur terrestre, contrôlant savamment sa descente avec ses moteurs, alors que le second a mis les gaz pour conduire les satellites à bon port, dans l'espace.

Séparation des étages du Falcon 9 et allumage des moteurs. © SpaceX

On en a l'habitude maintenant : environ neuf minutes après le décollage, le premier étage récupérable du Falcon 9 s'est posé sur la barge de récupération Of Course I Still Love You au large de la Floride. SpaceX note que cet étage spécifique a accompli de la sorte son troisième vol suivi d'un troisième atterrissage réussis. Il avait auparavant envoyé le satellite de télécommunication Telstar 18 en septembre 2018 et les dix derniers satellites de la constellation Iridium Next en janvier 2019.

Le premier étage du Falcon 9 de retour sur la barge de récupération de SpaceX au large de la Floride. © SpaceX

Le second étage a gagné peu à peu de la hauteur jusqu'à se stabiliser vers 440-450 km d'altitude. Les satellites ont été ensuite été libérés environ une heure et deux minutes après le décollage à une altitude de 450 km, d'où ils rejoindront leur orbite de croisière à 550 km d'altitude en allumant leurs propres moteurs. 

Déploiement des soixante satellites. © SpaceX

Selon le patron de SpaceX Elon Musk, six lancements de soixante satellites comme celui-lui seront nécessaires pour commencer à assurer une couverture internet minimale et douze lancements de plus pour une couverture modérée. La constellation Starlink devrait à terme compter 12.000 satellites.

Replay du direct du lancement des soixante premiers satellites de la constellation Starlink du 24 mai 2019. © SpaceX

Une première fournée de soixante satellites de la constellation Starlink, destinée à offrir une couverture internet au monde entier, a été mise en orbite avec succès ce 24 mai 2019 par SpaceX. Ici, les satellites entassés comme des petits pains avant le lancement. © SpaceX