Une tortue sur le point de pondre il y a 2.000 ans retrouvée à Pompéi

Classé sous :Archéologie , tremblement de terre , tortue
Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Les plus vieux fossiles de tortues  Des chercheurs polonais ont officialisé la découverte des plus vieux fossiles de tortues, datant de 215 millions d'années. 

La célèbre ville italienne de Pompéi n'a pas fini de dévoiler ses surprenants secrets ! Si l'éruption du Vésuve qui a eu lieu en 79 après J.-C. causa la destruction de la ville, cette dernière avait auparavant été ébranlée par un important tremblement de terre, en 62 après J.-C. Une équipe d'archéologues a effectué des fouilles dans une luxueuse maison de la Via dell'Abbondanza qui ne résista pas à ce cataclysme. Or, alors qu'ils creusaient à un demi-mètre sous la terre battue d'un ancien atelier, les archéologues ont découvert les restes incroyablement bien préservés d'une tortue terrestre.

Un changement de faune locale

La tête, la queue et une patte sont en effet intactes et la carapace est presque entière.

Les restes de la tortue ont été isolés pour être étudiés en détails. © Ciro Fusco ANSA

À l'intérieur de l'animal, les archéologues ont pu distinguer un œuf que la tortue n'a donc jamais eu le temps de pondre. Les archéologues supposent qu'après le tremblement de terre qui frappa la ville, les chantiers lancés pour restaurer la cité ont entraîné des modifications de l'écosystème et que la faune locale a changé. Cette tortue terrestre a donc pu se réfugier dans un atelier du centre ville, y creuser un terrier mais qu'elle a succombé avant d'avoir pu pondre.

La carapace de la tortue terrestre découverte à Pompéi est presque intacte. © Ciro Fusco ANSA