Sciences

Des spokes enfin découverts par Cassini

ActualitéClassé sous :Univers , spokes , saturne

Souvenez-vous au début des années 80, la sonde Voyager 2 de la NASA montrait des dispositifs à la surface des anneaux de la planète Saturne et laissait perplexes les scientifiques tant la nature et l'origine de ces formations restent encore inexpliquées aujourd'hui. Nommés spokes, en anglais et que l'on peut traduire par traces de doigts, les chercheurs sont encore intrigués par ces formations. Bien que le Télescope spatial Hubble ait réussi à photographier un spoke, les scientifiques attendaient beaucoup de la mission Cassini-Huygens lors de son arrivée dans le système saturnien, en juillet 2004.

Des Spokes observés par Cassini le 5 septembre 2005

Les scientifiques se demandaient en fait s'il ne s'agit pas tout simplement d'un phénomène saisonnier à l'échelle de la planète et espéraient que leur patience serait récompensée.

Patience aujourd'hui récompensée avec les premiers clichés pris par Cassini de ces objets. Si les images sont plus fines que celles de Voyager 2, elles interpellent tout autant les scientifiques tant la nature du phénomène reste difficile à expliquer.

Ces images ont été acquises le 5 septembre 2005 alors que la sonde se trouvait à quelques 318.000 km de la planète. Elles montrent l'évolution de spokes à l'intérieur de l'anneau B et situés dans la même région que ceux observés par Voyager 2 ! Ces spokes mesurent environ 3500 km, sont larges de 100 km et chaque image correspond à une période de 27 minutes.

Les spokes

Les scientifiques le reconnaissent, ils ne savent pas très bien ce que c'est et aucune explication sur les spokes ne parvient à faire l'unanimité. On pense qu'il s'agit de tempêtes de poussières qui se déclenchent à la surface des anneaux, mais on n'arrive pas à déterminer leur origine. Les images de Voyager 2 tendent à montrer des phénomènes qui se créent le 'matin' et disparaissent dans la 'nuit', en rapport avec le Soleil mais sans que l'on sache si c'est dû à un effet d'observation ou si ces tempêtes ont un rapport physique avec l'étoile.

Bien que l'on utilise le terme de tempête pour décrire ces phénomènes, la meilleure explication est qu'il s'agit de particules de poussière chargées électriquement et qui s'élèveraient à cause du champ magnétique de Saturne. Justement, les scientifiques ne savent pas précisément si ces tempêtes de poussières sont liées au champ magnétique. Cette question se pose, car toujours à l'aide des données de Voyager 2, on a l'impression que ces tempêtes se forment dans une région des anneaux dite 'géostationnaire' car à cet endroit les anneaux tournent aussi vite que la planète.

D'autres images sont attendues par les scientifiques et l'on espère un début d'explication prochainement.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi