Sciences

Résultats intermédiaires de MDS-1

ActualitéClassé sous :Univers

-

Le 4 février dernier la NASDA lançait son satellite MDS-1 pour tester l'influence de l'environnement spatial (plus particulièrement l'exposition aux radiations solaires hors des ceintures de Van Allen) sur les composants non homologués pour l'usage dans l'espace.

Le satellite MDS-1 Crédit : http://oss1.tksc.nasda.go.jp

De fait, MDS-1 possède une orbite elliptique traversant de part en part ces ceintures de Van Allen. Le satellite emporte parmi les composants testés 2 types de processeur DRAM 64 MB et il a été révélé que ces processeurs commettaient beaucoup plus d'erreurs que lorsqu'ils fonctionnent au sol. Ce phénomène n'est toutefois pas visible sur les autres instruments embarqués et testés dans le satellite (cartes mémoire de types différents) et le personnel de la NASDA en recherche actuellement la cause.

Le phénomène, mesuré par l'occurrence de "Single Event Upset" (SEU) résultant de l'exposition de circuits électronique aux particules spatiales, semble donc pour l'instant se limiter aux processeurs DRAM et l'équipe a constaté qu'il augmente avec le temps passé dans l'espace. En effet, les occurrences de SEU du mois de juin sont plus de 4 fois plus nombreuses que celles de février.

Les occurrences semblent cependant avoir désormais atteint un niveau seuil. Le phénomène va à l'encontre des prévisions de la NASDA, qui estimait que la fréquence de ces incidents serait constante.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi