Sciences

Une nouvelle approche pour l'immunothérapie des cancers

ActualitéClassé sous :recherche , immunothérapie , cancer

Les spécialistes de l'Institut Herzen de recherche scientifique en oncologie à Moscou en collaboration avec ceux de l'Institut d'écologie médicale de Moscou développeraient une nouvelle approche pour l'immunothérapie du cancer - la xéno-vaccination des animaux, i.e. l'introduction de cellules cancéreuses issues d'organismes d'un autre genre.

Mélanome humain

Dans la méthode proposée par les chercheurs de Moscou, l'injection est faite non pas directement sous la peau, mais dans un gel polyacrylamide préalablement introduit. Les expériences conduites avec des cellules de mélanome de peau auraient donné de très bons résultats.

Les chercheurs auraient travaillé sur des souris d'abord vaccinées avec des cellules humaines de mélanome cultivées, et ensuite infectées avec un mélanome de souris.
L'introduction sous-cutanée simple des cellules humaines aurait peu d'effet pour freiner la croissance de la tumeur d'une souris. En revanche, la vaccination deviendrait bien plus efficace quand du gel polyacrylamide est préalablement introduit sous la peau. En trois semaines une capsule de tissus connectifs se formerait autour de la tumeur, sans que le gel n'enflammât le tissu environnant. Des cellules humaines de mélanome seraient alors introduites dans la capsule formée sous la peau de la souris. Dans un délai de six semaines, ces cellules mourraient et le système immunitaire de la souris pénétrerait le gel, stimulé par les produits de l'affaiblissement du mélanome.

Une immuno-réaction serait observée chez les souris ensuite inoculées avec un mélanome de souris. La xéno-vaccination au travers de gel polyacrylamide bloquerait presque totalement la croissance des cellules de cancer introduites deux semaines après vaccination.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi