Sciences

Insolite : le cerveau d'Einstein sur iPad

ActualitéClassé sous :physique , médecine , Internet

Les détenteurs d'un iPad peuvent désormais sonder les mystères du cerveau d'Albert Einstein pour 9,99 dollars (7,7 euros) grâce à une initiative du National Museum of Health and Medicine Chicago. Censée inspirer les chercheurs et futurs chercheurs en neurosciences, cette réalisation n'aurait peut-être pas enthousiasmé Einstein. Allergique à l'idée de faire l'objet d'un culte, le découvreur de la relativité avait fait disperser ses cendres en un lieu secret.

Albert Einstein devant la loi de la relativité générale décrivant la gravitation dans l'espace-temps vide. Il s'agit ici de l'annulation des 10 composantes du tenseur de courbure de Ricci. © DP

L'informatique et les neurosciences ont de plus en plus le vent en poupe et pour de bonnes raisons. Des centaines de photographies, prises au microscope, de coupes du cerveau d'Albert Einstein sont désormais en accès libre avec un iPad, à un prix inférieur à l'achat du DVD des Avengers sur iTunes. On ne peut s'empêcher de penser au projet de Kenneth Hayworth pour atteindre l'immortalité.

Ce sont des membres du National Museum of Health and Medicine Chicago (NMHM Chicago) qui ont eu l'idée de mettre en ligne les archives concernant le cerveau d'Einstein, dont ils ont la garde depuis quelque temps. Certaines de ces coupes sont visibles dans une vidéo.

Albert Einstein quelques années avant sa mort (due à une rupture d'anévrisme) à Princeton. Les secrets de son génie sont-ils lisibles dans son conectome ? © DP

Einstein, ce cerveau

L'un des principaux fondateurs de la mécanique quantique, Albert Einstein est universellement connu pour sa découverte de la théorie de la relativité restreinte, talonné de près par Henri Poincaré, et comme le génial créateur de la théorie de la relativité générale, le joyau de la physique théorique selon l'Einstein russe, Lev Landau.

Si l'on y regarde de plus près, les accomplissements d'Einstein sont impressionnants. Ses travaux sur le mouvement brownien serviront à démontrer l'existence des atomes. Ceux sur l'émission stimulée sont au fondement de la création du laser et inspireront de Broglie et Heisenberg pour la découverte de la mécanique ondulatoire et de la mécanique matricielle. Avec la théorie de la relativité générale, il créée la cosmologie relativiste qui débouchera sur la théorie du Big Bang et découvre la solution décrivant un trou de ver.

Devant de telles manifestations de génie, on peut se demander légitimement si ces accomplissements ne proviennent pas d'une structure du cerveau différente de celle du commun des mortels.


Une des rares vidéos où l'on peut voir et entendre Albert Einstein. © OliverFaulhaber/YouTube

Une application iPad pour lire dans le cerveau d'Einstein

C'est sans doute avec l'espoir de le démontrer que le pathologiste de Princeton Thomas Harvey avait récupéré le cerveau du physicien quelques heures après sa mort en 1955. On ne sait pas trop si Albert Einstein lui avait donné l'autorisation mais il semble qu'un de ses fils, Hans Albert, l'ait autorisé rétroactivement à condition que le cerveau de son père ne soit utilisé qu'à des fins scientifiques. Conservé dans une solution de formaldéhyde, l'encéphale a été photographié sous différents angles et découpé en 240 blocs environ. Des centaines de lamelles en ont été extraites et mises à la disposition de chercheurs par Harvey au cours de sa vie, avant que ses héritiers ne donnent le tout au NMHM Chicago.

Les secrets du génie d'Einstein n'ont pas été percés pour autant. On sait tout de même que le cerveau du père de la relativité n'était pas normal. Il comportait des anomalies au niveau du lobe pariétal et du sillon latéral. Il semble, bien que cela soit contesté, que le nombre de cellules gliales d'Albert était plus élevé que la normale, comme l'a découvert la neurobiologiste Marian C. Diamond.

Tous les profits de la vente de l'application pour iPad seront utilisés pour le financement du NMHM ainsi que du Department of Defense's National Museum of Health and Medicine.

Cela vous intéressera aussi