Ce matin, près de Genève, le LHC, le « grand collisionneur à hadrons », l'accélérateur de particules le plus puissant du monde, a lancé ses premiers protons. Pour les physiciens, les objectifs scientifiques, notamment la quête du boson de Higgs, sont ambitieux. Futura-Sciences vous les a présentés en détails. Un envoyé spécial, sur place, recueillera les premières impressions des techniciens et des scientifiques.
Cela vous intéressera aussi

10 h 26. Dans la salle de contrôle, l'ambiance est celle d'un lancement d'une mission spatiale. Des dizaines d'écrans affichent tableaux et courbes tandis que des dizaines de personnes circulent dans tous les sens pour les scruter. Le LHC (Large Hadron Collider), l'engin le plus complexe créé par l'humanité a commencé à fonctionner. Deux points apparaissent, là, sur l'un des écrans.

Un tonnerretonnerre d'applaudissements éclate. Le faisceau (on entend le mot beam dans toutes les bouches) vient d'atteindre le détecteur Atlas.  Le faisceau a pour la première fois fait le tour complet de l'accélérateur de 27 kilomètres qui court sous terreterre du côté de Genève...

Le jour est historique pour ce projet européen à 6 milliards d'euros initié il y a quinze ans. Le plus grand accélérateur de particules du monde étudiera la physiquephysique des très hautes énergiesénergies, celles qui dominaient l'UniversUnivers dans les premiers instants de son existence après le Big BangBig Bang.

Lyn Evans, chef du projet LHCLHC, que l'on a vu très affairé dans la salle de contrôle, s'est fait lyrique dans des propos repris par un communiqué de presse du Cern : « c'est un moment fantastique ! A présent, nous pouvons espérer franchir une nouvelle étape dans la compréhension des origines et de l'évolution de l'Univers ». Robert Aymar, directeur général du CernCern, n'a pas été plus sobre : « Le LHC est une machine à faire des découvertes. Son programme de recherche, poursuivant une tradition de curiosité humaine aussi ancienne que l'humanité elle-même, pourrait produire des résultats qui changeraient radicalement notre vision de l'Univers ».

Futura-Sciences a longuement détaillé les enjeux scientifiques de ce projet dans une série d'articles, dont une interview du physicien Aurélien Barrau. Un dossier complet fait le point sur la technique et la physique à découvrir grâce et instrument. Ainsi qu'une galerie des plus belles photos du LHC.

Dans les prochains jours, notre envoyé spécial au LHC nous détaillera les tout premiers résultats...