Partez sur Mars (virtuellement) avec ce magnifique panorama très détaillé de sa surface. Les images — plus de 1.000 — qui composent cette fresque ont été prises par le rover Perseverance, dans le delta d’une ancienne rivière où il mène l’enquête sur son passé géologique, et son habitabilité.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] 10 choses à savoir sur Perseverance et Ingenuity Découvrez le résultat de la mission de deux ans supervisée par la Nasa : Mars 2020 !

La Nasa vous invite à vous promener sur Mars, comme si vous y étiez, en vous immergeant dans le dernier panorama capturé en très haute résolutionrésolution (2,5 milliards de pixelspixels !) par le rover Perseverance, il s'agit du « panorama le plus détaillé jamais renvoyé de la surface de Mars ». Le résultat est un assemblage aussi impressionnant que méticuleux de 1.118 images prises individuellement par le rover, et dans lequel vous pouvez zoomer, encore zoomer, et dézoomer à volonté pour profiter de tout le paysage dans son intégralité avec ses falaises, ses montagnes à l'horizon, ou des détails littéralement croustillants comme ces mille-feuilles de roches sédimentairesroches sédimentaires, ou encore ce petit caillou presque sphérique comme posé en équilibre sur un rocher. Des détails à foison et qui intrigueront tous les curieux pour la diversité des formes et des caractéristiques.

Voici Mars, un monde aride et froid, où l'eau coulait il y a des milliards d'années. Vous ne verrez pas le temps passer en vous y promenant.

Panorama en très haute résolution du paysage qui entoure Perseverance. © Nasa, JPL-Caltech, ASU, MSSS

Perseverance dans le delta asséché d’une rivière

Le panorama a été capturé durant plusieurs jours martiens (Sol 466 à 471 et Sol 474, ce qui correspond aux jours terrestres entre le 12 et le 17 juin, puis le 20 juin). Nous sommes dans le delta du cratère Jezero, à plusieurs centaines de mètres du site où s’est posé Perseverance il y a 18 mois. Les scientifiques pensent que de l'eau coulait à cet endroit quand les conditions étaient plus chaudes et humides à la surface de Mars, il y a plus de 3,5 milliards d'années. La présence d'une rivière et aussi d'un lac dans la région a bien sûr laissée des traces visibles, plusieurs milliards d'années après l'assèchement de la Planète rouge. Le paysage que vous admirez a été en partie façonné par l'eau liquide, mais aussi, beaucoup, par le ventvent, force majeure d'érosion sur Mars. L'érosion éolienne explique d'ailleurs les curiosités qui ressemblent parfois à des artefacts sculptés, et provoque l'affleurementaffleurement de roches sédimentaires auparavant enfouies.

Visite commentée par la Nasa du paysage martien capturé par le rover Perseverance. © Nasa, JPL-Caltech

Dans ce paysage, Perseverance a procédé à plusieurs prélèvements dans les roches, certains analysés sur place, et d'autres sont préparés pour une capture par la future mission Mars Sample Return, qui sera chargée de les récupérer et les amener sur Terre pour leur étude approfondie en 2033.