Sciences

En bref : une soupe chinoise dans son chaudron depuis 2.400 ans

ActualitéClassé sous :Homme , tombe , Xian

-

Insolite : la plus vieille soupe du monde est chinoise. On vient d'ouvrir la marmite dans la province du Shaanxi, qui a déjà délivré bien d'autres curiosités archéologiques.

Liu Daiyun, archéologue, montre ce qui ressemble à un os animal, sorti de ce chaudron en bronze daté de 2.400 ans. © CFP

En fouillant une tombe à Xian, dans une ville ancienne de la province du Shaanxi (qui fut capitale de la Chine), des archéologues ont découvert une belle marmite à trois pieds, en bronze, « de 20 centimètres de hauteur pour 24,5 centimètres de diamètre ». Elle était bien fermée par un couvercle, métallique lui aussi, que les archéologues ont dégagé, découvrant... de la soupe. En fait un liquide à la nature indéterminée, recouvert d'un film d'oxyde de bronze.

Au fond de cette décoction, les chercheurs ont récupéré plusieurs os d'animaux, à la couleur verte eux aussi. Le contenu et le contenant ont eu le temps de s'interpénétrer puisque que la marmite semble être là depuis 2.400 ans. La tombe date en effet de l'époque dite des Royaumes Combattants, entre 475 et 221 avant J.-C.

Des breuvages d'outre-tombe

Est-ce vraiment de la soupe ? « Il est encore trop tôt pour conclure » expliquent les archéologues, d'autant que l'analyse du liquide n'a pas pu être réalisée. La marmite a été soigneusement refermée en attendant qu'un laboratoire puisse en étudier le contenu. Il pourrait effectivement s'agir d'un breuvage, mais aussi « de tout autre chose », a expliqué Zhao Huacheng (université de Pékin) au journal Global Times, qui a diffusé la nouvelle.

La même tombe renfermait aussi un pot en bronze contenant un liquide vaguement coloré qui est peut-être du vin. Avec le bol en céramique dont des morceaux ont été retrouvés à l'intérieur, le défunt pouvait, dans l'au-delà, boire commodément, peut-être pour accompagner sa soupe aux os.

Le personnage enterré là devait être un riche propriétaire terrien ou bien un militaire, inhumé à quelques centaines de mètres de son roi, de la dynastie Qin.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi