Sciences

En bref : des outils perfectionnés vieux de 71.000 ans

ActualitéClassé sous :Homme , fabrication d'outils , Afrique du sud

Des lames finement taillées découvertes en Afrique du Sud repoussent d'au moins 10.000 ans la fabrication d'outillage perfectionné par nos ancêtres Homo sapiens. Confectionner des lances, tailler des pointes, assembler le tout : voilà une industrie qui était déjà bien au point dans cette région du monde il y a plus 70.000 ans.

Trois lames découvertes près de Pinnacle Point en Afrique du Sud et datées de plus 70.000 ans. Pour parvenir à fabriquer de tels objets, il faut savoir discuter, expliquer, questionner, transmettre... © Simen Oestmo

Dans une grotte située en Afrique du Sud, près de Pinnacle Point, sur la côte sud du pays, une équipe d'archéologues a mis au jour 27 petites lames de pierre d'environ 3 cm de longueur. Ces « microlithes », selon l'expression consacrée, témoignent d'une technique bien au point. La roche siliceuse dans laquelle ils ont été taillés a d'abord été chauffée pour la durcir. Des coups portés sur la pierre ont ensuite produit des éclats taillés d'un côté pour créer un tranchant.

Ces couteaux étaient destinés à devenir des pointes pour des armes de jet. D'après Curtis Marean (Arizona State University), qui fait partie de l'équipe, cette fabrication n'est à la portée que d'êtres humains vivant au sein d'une société soudée, avec un langage riche, conditions indispensables pour transmettre et perfectionner de tels savoirs.

Or, ces lames datent de -60.000 ans pour les plus jeunes à -71.000 ans pour les plus anciennes. Il y a de quoi surprendre les archéologues. Si les outils imaginés par la famille humaine sont bien plus vieux, comme les rustiques « choppers » apparus il y a plus 2 millions d'années, on sait peu de choses sur le développement des techniques de fabrication d'outils complexes lors du Paléolithique moyen par Homo sapiens. Les prémices semblaient au mieux dater de 60.000 ans et on s'interroge toujours sur les structures sociales de ces époques, les cultures variant alors largement d'une région du monde à l'autre.

La découverte de Kyle Brown (université sud-africaine du Cap) et de son équipe repousse sensiblement l'apparition de technologies sophistiquées...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi